Añe

Añe

Cette ville, qui a le nom le plus court de toute la géographie provinciale, attribue l'origine de sa dénomination à un colon médiéval, et qui s'appelait à l'origine Fannius, qui dérive à Fañe.

Bien qu'il ait appartenu administrativement à la ville d'Armuña plusieurs années depuis son incorporation dans 1972, il a été séparé de lui dans 1981. Ses cent habitants continuent à vivre de l'agriculture fondamentalement.

La ville a également longtemps dépendu de la rivière Moros, qui baigne le terme avant de se jeter dans la rivière Eresma. Dans la région il y a des peupliers noirs, des peupliers noirs et quelques pins grâce auxquels l'activité forestière est très importante. Cette contribution du bois, avec les bovins d'herbe, ainsi que les cultures céréalières et les vignes. Les saules et les frênes donnent naissance à un soto riche et précieux qui allait être inondé par le barrage de Bernardos, projeté à plusieurs reprises au cours du XXe siècle.

Que voir 

Église paroissiale de San Juan Bautista

Se localiza en una de las entradas del pueblo, y está dedicada a San Juan Bautista. Es un sencillo y a la vez digno edificio cuya más antigua fábrica de ladrillo fue construida en época gótico mudéjar, de cuyo tiempo conserva un buen arco hornacina apuntado, sobre el que se instala el campanario y la espadaña, también de ladrillo. Ya en tiempos barrocos el templo fue muy reformado, correspondiendo a este estilo artístico como puede contemplarse en su interior. El suelo es de madera y hay una lápida de granito frente al altar de un sacerdote del s.XVIII. 

Ermitage du Saint-Christ des Affligés

Construit au XVIIIe ou XIXe siècle, c'est un bâtiment rectangulaire, surmonté d'un toit en bois et d'un toit en croupe. Ses murs sont plâtrés. La porte d'accès est orientée vers l'ouest. A l'intérieur il y a une petite chaire à droite de la tête et un retable baroque avec un Christ en son centre. Dehors, il y a le cimetière du village.

Fresneda

Le soto ou fresneda, alamedas et des milliers d'arbres constituent l'un des coins privilégiés d'Añe. C'est le soto ou fresneda, le plus bel endroit de cette ville. Les arbres qui commencent leur vie et d'autres centenaires vivent dans cet espace dans lequel vous pouvez voir des spécimens uniques forgés au fil des ans et choisis par de nombreux animaux comme habitat. La faune aquatique coexiste également dans ce coin d'Añe, baigné par la rivière Moros, et choisi par de nombreux visiteurs pour traverser cette ville par laquelle passe même l'une des routes du Chemin de Compostelle.

La rivière Moros a une grande richesse naturelle, qui s'exprime en présence de canards, de cigognes de diverses espèces, de hiboux royaux, de vautours et même de loups, dont la présence est devenue quelque chose d'inhabituel pendant un certain temps dans cette partie; sûrement depuis qu'ils ont ouvert le chemin qui relie les Picos de Europa à Castilla.

Que faire

Senderismo:  Ruta De Añe a Armuña: https://bit.ly/3bT1ZCU

BTT: Ruta por Añe. Confluencia de los Ríos Moros y Eresma https://bit.ly/2NlEacK

Fêtes et Traditions 

Matanza del cerdo popular, finales de enero, principios de febrero.

Semana Santa: “La Carrera” 

Es tradición hacer la procesión en la que los hombres llevan al Cristo y  empiezan cantando pero repentinamente empiezan a correr con la imagen, es la llamada “carrera”.

Santa Cruz de los Afligidos

Celebrada el fin de semana más próximo. Se lleva al Cristo desde la ermita a la iglesia y hay una novena y el sábado anterior al día de la fiesta se sube en procesión llevándolo de nuevo a su ermita celebrando la misa. Allí se subasta quién mete al Cristo y quién lo coloca en su altar. Toda la fiesta se adereza con bailes típicos y verbena por la noche. El domingo se realiza la misa por los difuntos

Saint Jean. Finales de junio.

Fête de la jeunesse, finales de julio.

Services touristiques

Consulta la ofera de Servicios Turísticos c'est par ici !