esenfr

Top Stories

La visite des villes de Duratón et Sepúlveda, considérées comme le berceau de l'art roman de Ségovie, a inauguré samedi dernier le programme de visite guidée `` Voyageur, je vais vous apprendre Ségovie '' qui a été conçu par Prodestur, l'organisme touristique du Conseil provincial, afin de promouvoir et valoriser le travail des guides touristiques officiels de la province, experts qui connaissent tous ses secrets et ressources historiques, archéologiques, monumentales, paysagères ou muséales et qui sont officiellement qualifiés pour les montrer.

Le programme des visites guidées de la Diputación 'Viajero, yo te teando Segovia' commence par un bon accueil
La proposition, dans sa première livraison, a été largement acceptée et les lieux prévus pour la visite ont été rapidement comblés, à laquelle 18 personnes ont participé, un chiffre marqué par les protocoles sanitaires pour ce type d'activités. La procession, qui a duré environ deux heures pour terminer la visite, a commencé son voyage vers onze heures du matin dans la ville de Duratón, un hameau de Sepúlveda, à côté de l'église Notre-Dame de l'Assomption.

Là, guidés par les guides Mariano Vela et Ana Gómez, nous avons visité ce temple, construit entre les dernières années du XNUMXème siècle et le premier tiers du XNUMXème siècle, un bon exemple du roman de Ségovie avec sa galerie à arcades, également appelée atrium. Dans les chapiteaux qui le décorent, les visiteurs ont pu identifier différentes scènes du Nouveau Testament. Les guides ont souligné aux participants l'importance de ce lieu, car tout près de lui se trouve le gisement des Marchés qu'était la ville romaine de Confloenta. Une grande partie de ce qui y a été trouvé peut être vue dans le musée de Ségovie, ainsi que les pierres tombales de la nécropole wisigoth qui était à côté de l'église de l'Assomption.

Plus tard, le groupe a déménagé à la Villa de Sepúlveda, chef de la communauté de Villa y Tierra qui porte son nom. Situé au sommet des falaises, il est facile d'imaginer pourquoi son saint patron est la Virgen de la Peña. Cette ville d'une grande importance au Moyen Âge est considérée comme l'un des principaux représentants du roman de Ségovie avec son église d'El Salvador, où apparaissent pour la première fois les atriums susmentionnés. Les participants ont visité la ville pour se remémorer l'histoire de ses Fueros, dont on se souvient chaque été avec une foire médiévale et ont traversé sa Plaza Mayor, dominée par les vestiges de son château, et certaines des maisons emblématiques les plus typiques telles que la Casa del Moro. .

Les autres objectifs de l'activité étant de promouvoir le commerce, l'industrie et l'hôtellerie dans les différents domaines, les participants ont reçu une liste des différents établissements où ils pouvaient s'arrêter une fois la visite terminée sur une radio. de 20 kilomètres, correspondant dans ce cas à 31 localités de la région, abritant 49 hébergements ruraux, 18 hébergements hôteliers et 43 restaurants.

Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 19 septembre dans les villes de Requijada et Pedraza, représentants de l'architecture montagnarde et médiévale. Ici, vous visiterez, entre autres monuments et lieux, l'ermitage de la Virgen de las Vegas, Requijada, l'un des temples romans les plus méconnus et les mieux conservés de la région, avec son petit atrium. Ensuite, dans la Villa de los Zuloaga, vous vous arrêterez à l'ancienne Villa Jail, au château ou à l'église de Santa María.

La demande de réservation peut être traitée en envoyant un email à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir. jusqu'à 21.00 h 18 le vendredi 3 septembre. L'inscription est de XNUMX euros et le voyage jusqu'au point de départ de la visite doit se faire en voiture privée.

source: Diputación de Segovia

La Diputación de Segovia a embauché dix-neuf personnes pour mener des activités touristiques et de développement culturel dans la province pendant six mois, sept de plus que l'année dernière grâce aux lignes d'action encadrées dans le plan `` ReinvenTa '' inclus dans le programme ' Ségovie, Province réactive »de reprise socio-économique de l'institution provinciale. L'adhésion à ce Plan Emploi Tourisme implique un investissement de 190.000 70.000 euros, 40.000 XNUMX euros de plus que l'an dernier, dont le Conseil provincial contribue XNUMX XNUMX euros.

Ces personnes, qui ont commencé leur activité aujourd'hui, seront en charge de mener différentes actions, toutes destinées au développement du tourisme culturel, de l'œnotourisme et de l'agrotourisme, avec des points d'information dans les lieux touristiques et l'élaboration d'un plan d'inventaire des différents attraits touristiques de la province entière pour une diffusion ultérieure dans des plans de 20 kilomètres autour de chaque ville.

Ce n'est un secret pour personne que la province de Ségovie est un territoire avec une grande richesse patrimoniale, naturelle et gastronomique, mais elle est gravement touchée par le dépeuplement, en particulier dans les zones rurales. Dans le but de contribuer à contrer cette situation, la Diputación a créé en 2005 la marque de garantie Alimentos de Segovia, qui regroupe des entreprises qui produisent ou distribuent des produits de qualité et sont à 100% originaires de la province de Ségovie. Actuellement, des travaux sont en cours sur l'élaboration d'un plan alimentaire stratégique pour Ségovie, qui servira à renforcer la mise en œuvre de la marque, consolider sa reconnaissance et contribuer à positionner la province sur la carte de la meilleure culture gastronomique au niveau régional et national. .

Cela se traduit sans aucun doute par une valorisation à la fois des ressources touristiques et du patrimoine immatériel de la culture populaire, puisque Alimentos de Segovia rassemble des produits si caractéristiques et enracinés dans la culture et la tradition populaires tels que le cochon de lait de Ségovie, le Lechazo, le chorizo ​​de cantimpalos et judión de la Granja, entre autres, tous avec IGP reconnu. Pour cette raison, et pour continuer à renforcer et développer les actions encadrées dans ce plan, deux techniciens ont été recrutés avec des profils de marketing et communication, publicité et relations publiques, commerce et marketing, gestion d'entreprise et marketing, et gestion des médias audiovisuels; et une troisième personne de soutien avec un profil administratif pour prendre en charge toutes les tâches de base.

Grâce à cet appel, le Département de la Culture sera également renforcé par un assistant administratif pour soutenir le développement des activités culturelles dans la province, puisque cette région a été contrainte de reformuler tous ses programmes en raison de la crise sanitaire. Ces changements ont pris la forme de faciliter aux conseils municipaux la possibilité d'annuler les activités artistiques de grande capacité, et de les remplacer par d'autres d'un format plus petit qui permettent des distances de sécurité. Tout cela implique la réalisation d'un grand nombre de procédures administratives, concernant l'adoption de nouveaux accords, la modification des bases de l'appel ou l'élimination de celui-ci et la rédaction de nouvelles bases qui s'adaptent à la nouvelle situation, avec la modification qui en résulte. des bases de données et l'introduction de nouvelles données, il était donc nécessaire de louer un profil de ces caractéristiques.

D'autre part, quatre guides environnementaux ont été engagés pour l'étude et la conception d'itinéraires agrotouristiques qui nous permettent de profiter de notre province à travers l'agriculture, l'élevage et la gastronomie. Parmi les attraits des espaces ruraux, l'exploitation agricole entretient un grand intérêt pour la demande d'origine urbaine, implique des expériences de la vie agricole qui leur sont étrangères, la connaissance des produits naturels dans leurs zones de production, ainsi que l'interaction avec les espèces animales avec ceux qui ont perdu le contact. Avec le développement et la diffusion de ces itinéraires, il vise à répondre aux besoins de la société mentionnés ci-dessus et à compléter les activités touristiques par des activités agricoles, d'élevage ou artisanales représentatives de la province. En eux, le tourisme sera lié à la gastronomie, à la formation et à l'éducation environnementale. Les personnes embauchées feront un travail de bureau qui se concentrera sur la recherche et l'étude d'informations, les enquêtes et les entretiens personnels, les emplacements géographiques, l'inventaire des ressources, l'analyse des résultats et la rédaction de la proposition.

Dans la province de Ségovie, il existe quatre groupes d'action locale qui développent un rôle fondamental dans l'établissement de la population et dans la revitalisation de l'environnement rural. Pour cette raison, une zone coïncidant avec celle de l'un de ces groupes a été choisie, recherchant une collaboration mutuelle.

En outre, quatre informateurs ont été embauchés pour répondre aux besoins touristiques et culturels des villes à forte influence touristique de notre province comme El Espinar, Cuéllar, Real Sitio de San Ildefonso et Palazuelos de Eresma. Pour cette raison, une personne a été embauchée dans chaque localité qui soutiendra l'organisation et l'information de toutes les activités qui sont menées, ainsi que pour promouvoir les ressources touristiques de chaque région.

L'objectif est de transformer les visiteurs en prescripteurs pour augmenter les nuitées et fidéliser les visiteurs en essayant de recommander le voyage dans notre province à leurs amis et à leur famille. Les quatre embauchés ont une connaissance de l'informatique et des réseaux sociaux, ils connaissent également les activités touristiques et culturelles qui se déroulent dans chaque commune et ses environs, ainsi que celles des ressources touristiques et naturelles de la commune. D'autre part, il a été apprécié qu'ils aient leur propre initiative, leur capacité à travailler en équipe et leur expérience des relations avec le public, ainsi que des études touristiques et de la gestion culturelle.

Enfin, une équipe de sept personnes a été engagée pour développer un projet ambitieux d'inventaire, de numérisation et de diffusion de toutes les attractions touristiques de la province, qui est divisé en deux sections. Quatre d'entre eux effectueront des analyses, la création de produits et des conseils à l'entrepreneur; afin qu'ils visitent les villes avec des attractions touristiques et des hébergements touristiques ruraux pour réorganiser l'offre dans la province.

L'objectif de cette activité est de créer des offres pour le visiteur autour de chaque localité avec des hébergements touristiques, afin qu'un espace virtuel de vingt kilomètres soit aménagé autour de chaque commune et sur celui-ci toute l'offre gastronomique, patrimoniale, naturelle et d'activités sera analysée. , tourisme industriel, musées et centres d'interprétation. Ce travail conduira à l'organisation d'idées sur comment, quand et où mener les activités.

Ces personnes travailleront à distance pour préparer les zones et les rendez-vous trois jours par semaine, et les deux autres les utiliseront pour se rendre dans la province. Au cours des voyages, ils rencontreront des entrepreneurs intéressés à apparaître dans ces offres, ainsi que ceux qui souhaitent améliorer leurs pages web et leur visibilité dans les réseaux. De cette manière, ils seront informés de toute l'offre que chaque zone a et qui est intéressante pour le visiteur et la trieront par zones. Tous ces produits qu'ils développent seront travaillés plus tard par les trois autres personnes qui ont été embauchées avec des connaissances en gestion de pages Web et en réseaux sociaux. Ils seront en charge de la conception des matériels et de leur diffusion ultérieure sur les pages Web et les réseaux sociaux, non seulement de Prodestur, mais aussi des établissements touristiques de la province, puisqu'ils seront également en charge de conseiller les entrepreneurs en la matière. communication pour les aider à promouvoir leur produit. Il est prévu que les entrepreneurs qui ne savaient jusqu'à présent pas vendre leurs établissements numériquement, aient suffisamment de connaissances pour mener à bien ces tâches promotionnelles et marketing en ligne. Le plan généré par chaque municipalité sera affiché sur le site segoviaturismo.es et un code QR sera généré, de sorte que lorsque les touristes arrivent à un endroit, simplement en rapprochant leur téléphone portable, ils puissent avoir toutes les informations dont ils ont besoin pour profiter de l'environnement. : itinéraires, restaurants, activités, hébergements, musées, artisans, boutiques, etc.

source: Diputación de Segovia

Galerie d'images

La Maison du Sceau, siège du bureau de l’organisme de tourisme du Conseil provincial de Prodestur, a accueilli ce matin la présentation de l’initiative «Voyageur, je vais vous apprendre Ségovie», une proposition qui, comme l’a annoncé la députée Magdalena Rodríguez, "traite promouvoir et valoriser le travail des guides officiels de la province, qui sont de bons connaisseurs des secrets de notre terre et qui sont officiellement qualifiés pour nous les montrer ».

Le Conseil provincial renforce le travail des guides officiels de la province avec l'initiative touristique 'Viajero, vous enseignez Ségovie'
A ses côtés est apparu, justement, l'une de ces guides, Eva Torres de Frutos, qui a remercié le projet lancé par l'institution provinciale à un moment où le secteur du tourisme a été gravement touché par la crise sanitaire, affectant, avec au travail et à la facturation de ces guides.

Pour cette raison, le Conseil provincial a voulu mettre en place un calendrier de quatorze itinéraires qui, à partir du samedi 12 septembre prochain, jusqu'au 19 décembre, serviront à montrer aux Ségoviens et aux étrangers les terres du mouton roman et churras, la transition entre le médiéval et le néoclassique, les terres entre forêts de pins, l'architecture médiévale et la nature, la ville et les terres de Cuéllar ou les montagnes de Ségovie, entre autres. Les ressources historiques, archéologiques, monumentales, paysagères ou muséales de ces lieux seront quelques-uns des aspects abordés par les guides dans ces visites guidées, qui débuteront à 11h00 et dureront un peu plus de deux heures. << A l'objectif de faire connaître, de la main d'experts, le patrimoine des villes traversées par les routes, nous ajoutons celui de promouvoir le commerce, l'industrie et l'hospitalité dans les différents domaines, en fournissant aux participants la liste des différents établissements où ils peuvent s'arrêter une fois la visite terminée », a indiqué Magdalena Rodríguez, pour qui« dynamiser le tourisme dans la province implique de diffuser des connaissances sur les différents secteurs de chaque région qui le permettent ». En ce sens, par ailleurs, le député a expliqué que les hébergements et les restaurants de la zone seront notifiés bien à l'avance afin qu'ils puissent diffuser les itinéraires dans leurs canaux de promotion, créant ainsi une synergie pouvant contribuer à favoriser les nuitées dans la province.

Première destination: le berceau du roman

Le premier de ces itinéraires aura lieu le 12 septembre et débutera dans l'église Notre-Dame de l'Assomption de Duratón, jusqu'à l'endroit où les inscrits - afin de minimiser le risque de contagion - doivent voyager par leurs propres moyens. Sous le titre «Le berceau de l'art roman ségovien», il montrera d'abord le temple, construit entre les dernières années du XIIe siècle et le premier tiers du XIIIe siècle, et tout près du site de Confloenta. Plus tard, les participants à ce premier itinéraire de `` Voyageur, je vais vous apprendre Ségovie '' se rendront dans la ville de Sepúlveda, où ils découvriront pourquoi le saint patron de la municipalité est la Virgen de la Peña, pourquoi la ville est considérée comme le berceau du roman Segovian ou quelle est l'histoire des Fueros dont chaque été se souvient avec une foire médiévale.

Lors de la conférence de presse, Magdalena Rodríguez a également expliqué que ce premier itinéraire est centré sur une zone qui, dans un rayon de vingt kilomètres, comprend cinquante hébergements ruraux, dix-huit hébergements hôteliers, quatorze maisons à usage touristique et quarante-trois restaurants. situé dans un total de trente et un emplacements; quelque chose dont, espère-t-il, «les visiteurs peuvent profiter pour faire du tourisme local et découvrir l'inconnu s'ils viennent de Ségovie ou pour rester deux ou trois jours dans la province et apprendre à le connaître, s'ils viennent de l'étranger».

Chaque inscription à ces visites aura un prix symbolique de trois euros pour les personnes de plus de 8 ans et le nombre maximum de participants admis dépendra des restrictions établies par la Junta de Castilla y León pour lutter contre Covid19 à ce moment-là, même si le Si l'un des itinéraires suscite un grand intérêt, un deuxième guide sera embauché. Pour y participer, comme indiqué par le député Prodestur, les personnes intéressées doivent envoyer un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir. jusqu'à la veille de la visite. Ainsi, les réservations pour l'itinéraire «Le berceau de l'art roman ségovien: Duratón et Sepúlveda» peuvent être traitées jusqu'au vendredi 11 septembre prochain à 21h00.

À travers la campagne `` Voyageur, je vais t'apprendre Ségovie '', le Conseil provincial espère continuer à réinventer le tourisme dans la province, en offrant aux Ségoviens eux-mêmes l'occasion de connaître leur terre en profondeur et aux `` étrangers '' de découvrir la province en même temps temps qui tente de dynamiser le travail de l’une des professions les plus touchées par la pandémie.

CALENDRIER DE ROUTE 'VOYAGEUR, JE VOUS ENSEIGNERAI SEGOVIA'

12 septembre 2020.Le berceau du roman de Ségovie: Duratón et Sepúlveda
19 septembre 2020. Au bord des montagnes: Requijada et Pedraza
26 septembre 2020. A travers le pays du mouton roman et churras: Fuentidueña et Sacramenia
3 octobre 2020. Transition entre le Moyen Âge et le néoclassicisme: Sotosalbos-Trescasas
10 octobre 2020. Entre les forêts de pins: Fuentepelayo et Carbonero el Mayor
17 octobre 2020. Architecture médiévale et nature: Maderuelo et Languilla
24 octobre 2020. Villa et terrain de Cuéllar: Sanctuaire de Henar et Cuéllar
31 octobre 2020. De la cathédrale de la Sierra au pays des marchands: Villacastín et El Espinar
7 novembre 2020. Entre la ville et le palais: Valsaín et le Real Sitio de San Ildefonso
14 novembre 2020. À travers les montagnes de Ségovie: Collado Hermoso et Navafría
21 novembre 2020. Montagne et architecture médiévale: Riaza et Ayllón
28 novembre 2020. Villas des évêques: Turégano, Aguilafuente et Escalona del Prado
5 décembre 2020. Architecture de brique: Samboal et Coca
12 décembre 2020. La campagne de Ségovie, du monastère à la cave: Santa María la Real de Nieva y Nieva

source: Diputación de Segovia

  • Sacs de nourriture de Ségovie

Prodestur Segovia et le domaine de l'emploi, de la province de promotion et de la durabilité, nous vous rappelons le hébergement rural dans la province Vous pouvez demander les packs «Réinventez vos vacances» pour fidéliser vos invités. Ces packs sont gratuits et contiennent une variété de fromages, vin, pâté, miel, bière, saucisses, pâtes ... et des brochures d'information sur les différents types de tourisme qu'offre la province. Tout ce que vous avez à faire est d'envoyer un email avec votre demande et vos coordonnées à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.

  • Nom du logement
  • Municipalité d'hébergement
  • Nom et prénom de la personne de contact
  • Téléphone

N'oubliez pas l'importance de partager sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) des photos de la livraison des sacs aux invités.

Le `` verre soufflé '', proposition du patrimoine culturel immatériel

La verrerie royale de La Granja, l'un des bâtiments industriels européens, dédié au verre, le plus pertinent du XVIIIe siècle et véritable marque du site royal et de ses environs, est un immense rectangle qui abrite un ensemble à l'intérieur d'environ 25.000 2 mXNUMX de surface construite.
D'une architecture sobre, ce bâtiment majestueux a été commandé par Carlos III en 1770, selon les plans de l'arpenteur du site royal Joseph Díaz Gamones. En 1997, la Junta de Castilla y León l'a déclarée bien d'intérêt culturel (BIC).
Il abrite actuellement le FSP National Glass Center, un établissement public dont l'objectif principal est de récupérer et de préserver l'ancien bâtiment, son histoire et ses techniques plus traditionnelles. Il abrite le musée technologique du verre, la bibliothèque, l'école du verre, ainsi que des fours et des ateliers.
La visite du musée du musée comprend, en plus des expositions permanentes et temporaires, une visite du four, où les maîtres souffleurs reproduisent les pièces bien connues du verre La Granja, en utilisant des techniques artisanales traditionnelles. Vous pouvez également accéder à l'ancien bûcher, où divers sculpteurs décorent les pièces de verre avec des sculptures et des gravures, ou à l'atelier de lampes, où les célèbres lustres en cristal de La Granja sont fabriqués et restaurés.
Plus d'information L'Adelantado de Segovia

Des personnalités artistiques et sportives liées à Ségovie, comme l'actrice Lucía Jiménez, souscrivent à la devise du Conseil provincial et soutiennent le secteur du tourisme dans la province.

Réinventer le tourisme est la maxime choisie par le Conseil provincial de Ségovie depuis que Covid-19 a menacé de détruire le principal moteur économique et d'emploi de la province et, ces derniers jours, encouragé par Prodestur, l'organisme de tourisme de l'institution. provincial, il y a eu plusieurs personnalités de l'art et du sport liées à notre terre qui ont voulu soutenir cette réinvention des mécanismes de promotion du secteur et envoyer des messages à leurs adeptes afin qu'ils ne ratent pas l'occasion de visiter la province.

Soulignant les slogans `` Sans aller plus loin, province de Ségovie '' et `` Province de Ségovie, naturellement '', choisies par l'institution provinciale pour les campagnes publicitaires de ces mois, ces personnalités publiques ont enregistré, en vidéos d'à peine trente secondes, messages que le Conseil provincial de Ségovie et Prodestur lanceront sur leurs différents profils de médias sociaux afin d'attirer l'intérêt et l'attention des voyageurs et des touristes de tous âges de toute l'Espagne. «Nous espérons que, encouragés par leurs références artistiques, musicales ou sportives, beaucoup de gens parieront pour passer un, deux ou trois jours à découvrir notre province», déclare la Députée de la Région, Magdalena Rodríguez, qui souligne que «il s'agit de de personnages connus qui, en plus, gardent un lien fort avec Ségovie, parce qu'ils sont nés ici ou parce qu'ils vivent dans nos villes depuis des années, ce qui donne de la crédibilité à leurs propos et à leur invitation à découvrir notre patrimoine culturel, naturel ou gastronomique ». Cela, souligne le député, renforce l'impact médiatique que les photos ou vidéos partagées par des visages familiers sur leurs réseaux sociaux ont déjà lorsqu'ils visitent Ségovie.

Les vidéos de cette initiative, qui seront diffusées chaque semaine, commenceront avec la participation de l'actrice ségovienne, Lucía Jiménez, qui a fait ses débuts au cinéma de David Trueba en 1996 avec 'The Good Life' et est actuellement installée dans les après-heures d'Antena 3 dans le cadre du casting de la série à succès «Amar es para siempre». L'actrice, qui met en avant la province comme un lieu où les projets abondent à différents moments de l'année, sera la première d'une série de personnalités publiques qui se dévoileront au fil des semaines.

"Nous aimerions tant que les Ségoviens et toutes les personnes qui visitent notre province ces jours-ci s'enregistrent en faisant connaître la beauté et le patrimoine de nos peuples sur leurs réseaux sociaux, encourageant ainsi tout le monde à nous rendre visite", a-t-il ajouté. le député, qui encourage le partage de ces vidéos, mentionnant le Conseil provincial, sous les hashtags # SinIrMásLejos, #Naturalmente et #ProvinciaDeSegovia, et rappelle que le plan 'ReinvenTa' de 'Segovia, province REactiva' se poursuit, avec les bonus ' Réinventez vos vacances comme la principale revendication des voyageurs.

source: L'Adelantado de Segovia

40 1nerea lucia jimenez 696x522

Après plus de deux décennies des dernières actions, la junte a repris les travaux archéologiques dans le site fortifié hispano-musulman d'Ayllón

Après plus de deux décennies, les travaux archéologiques sont repris dans le site fortifié hispano-musulman d'Ayllón. Le Conseil a entamé une étude archéologique et des actions de consolidation de la rampe qui, entre la fin du VIIIe et le Xe siècle, servait de lien entre La Médina et l'ancienne citadelle.

Parallèlement à ces actions, une partie du mur qui existait dans cette zone défensive a été découverte, dans laquelle il est apparu qu'à un moment de son histoire cette fortification a doublé, il est possible d'éviter les attaques de catapultes chrétiennes.

Ce qui est clair, c'est que les actions futures peuvent aider à comprendre à quoi ressemblait la vie dans cette région, l'un des points stratégiques de la péninsule, et maintenant les touristes à revitaliser la région.

Une partie des restes retrouvés servira à mieux dater cette zone, grâce au Carbon-14.

source: Le jour de Ségovie

La troisième campagne de fouilles archéologiques dans la ville romaine de Santa Lucia se termine par de nouvelles découvertes.

Ce week-end, la troisième campagne de fouilles archéologiques qui se déroule dans la ville romaine de Santa Lucía, promue et financée par la mairie d'Aguilafuente et réalisée dans le cadre du projet scientifique de l'Université Complutense de Madrid, a été clôturée. L'équipe archéologique, composée d'une vingtaine de professionnels, est intervenue dans le secteur oriental de la résidence aristocratique de cette commune, l'un des sites archéologiques romains tardifs les plus importants de la province. Ce projet de recherche, qui se développe depuis 2018, bénéficie également de la collaboration de la Junta de Castilla y León, qui apporte également une contribution financière au projet, et a également été soutenu ces dernières années par la Diputación de Segovia .

Des travaux archéologiques ont permis d'exhumer la façade ouest de ce palais romain rural, dans l'aile est du complexe, qui n'avait pas encore été explorée par les fouilles. Des vestiges des murs de façade, d'environ 45 mètres de long, une partie d'entre eux pillés dans le passé, ont été documentés au cours de cette campagne, permettant de définir presque complètement le périmètre de cet édifice romain organisé autour d'un péristyle ou cour centrale dans ses colonnes de jour de 450 mètres carrés. Avec cela, on estime que la surface de cette résidence aristocratique de la ville a atteint environ 2.200 XNUMX mètres carrés. De même, les travaux ont localisé plusieurs structures murales appartenant à un ancien édifice romain du IIe ou IIIe siècle après JC, et liées à une colonie rurale qui a servi de semence à la ville somptuaire construite au IVe siècle après JC.

De même, plus d'une douzaine de tombes appartenant à la nécropole wisigothique ont été documentées, qui au cours des XNUMXème et XNUMXème siècles après JC occupaient ce qui était alors la ruine de l'édifice romain. Dans le secteur nord de la fouille, les vestiges possibles de l'église médiévale et moderne de San Mamés ont également été étudiés, après Santa Lucía, qui donne son nom au site, qui a été construit en relation avec le village médiéval qui s'est développé à partir de moins le s. XIII, à l'époque où se développait déjà le principal noyau médiéval d'Aguilafuente.

La ville romaine de Santa Lucía constituait un important centre rural situé entre les territoires des villes romaines de Cauca (Coca) et Confloenta (Duratón). Organisé autour de cette résidence principale aristocratique (qui constituait le soi-disant pars urban de la villa), un large ensemble de bâtiments liés à l'exploitation de la campagne, des pâturages et des forêts qui en dépendent ont été installés, tels que des ateliers, des maisons pour les esclaves, les écuries, les entrepôts ou les granges, qui constituaient la soi-disant pars rustica et qui occupaient un grand espace allant jusqu'à 10 hectares autour de la résidence principale. Ils ont été connus grâce aux travaux de prospection menés par l'équipe archéologique en parallèle des fouilles. La zone occupée plus tard par un village wisigothique et par un village médiéval plus tardif est répartie sur d'autres zones de ce site, qui dans son ensemble occupe environ 25 hectares.

Le projet de recherche de la ville de Santa Lucía constitue pour la Mairie d'Aguilafuente l'une des principales lignes d'action en relation avec la promotion du patrimoine culturel de la municipalité, tandis que la connaissance scientifique du complexe architectural est fondamentale et nécessaire pour continuer avec les travaux de valorisation de ce site, visant à garantir la conservation des vestiges archéologiques, sa jouissance sociale et son attrait touristique. La visite de cette villa romaine est complétée par la visite de la salle de classe archéologique située dans l'église de San Juan, où vous pouvez voir les mosaïques romaines récupérées dans la villa après les travaux réalisés à la fin des années soixante.

source: Le jour de Ségovie

Villa romaine

La société Guides La Granja, société de guides touristiques et sportifs, située dans la commune du Real Sitio de San Ildefonso, propose aux résidents et visiteurs une série d'expériences uniques à travers une vision différente de ce lieu d'exception.

De La Granja Guides, à travers son nouveau site Web, vous pouvez faire des réservations pour des visites du site royal de San Ildefonso, en proposant un système d'itinéraires qui permettent une expérience complète dans la ville, avec l'union des itinéraires culturels et naturels unique. L'entreprise travaille pour la typologie Freetour, pour trois raisons:

- C'est une manière d'évaluer les visites; l'utilisateur paie en fonction de ce qu'il voit et sert l'entreprise elle-même pour pouvoir évaluer chaque visite conçue en temps réel.
- C'est une méthode frappante et très bien positionnée dans de nombreuses villes touristiques du monde, étant facilement reconnaissable par le visiteur.
- L'entreprise considère que c'est une méthode équitable, qui donne à n'importe qui l'accès pour pouvoir faire des visites et en profiter.

Des Guides La Granja, ils invitent le lecteur à jeter un œil au nouveau site Web et à profiter d'une visite unique dans un lieu unique, comme le site royal de San Ildefonso.
Le domaine du web est: https://freetourlagranja.es

source: Segoviaudaz

la ferme 324x235

Le restaurant José María, dans la ville de Ségovie, et la société Moralejo Selección, d'Arcenillas (Zamora), ont remporté le prix national `` Food of Spain 2019 '', dans les catégories Restauration alimentaire et Internationalisation, respectivement. Ces prix sont décernés par le ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation. Le jury a décidé d'attribuer le prix extraordinaire à la Fédération espagnole des banques alimentaires (Fesbal).

Le Ségovie José María Ruiz et sa famille reçoivent une nouvelle reconnaissance nationale. Du ministère ils ont rappelé que cet établissement de la capitale de l'Aqueduc, qui a ouvert ses portes en 1982, est aujourd'hui "une véritable référence gastronomique", qui fait un excellent travail de promotion de la gastronomie espagnole et de la cuisine ségovienne et est en constante évolution , avec des matières premières de première qualité, saisonnières et de préférence indigènes.

Ils ont également souligné que la cave familiale Ruiz Aragoneses propose une sélection rigoureuse de vins de la région et que son plat vedette, le cochon de lait, provient de sa propre ferme, où elle mène des études pour améliorer la génétique et la nutrition. les mères afin d'offrir une qualité différenciée, en plus de leur engagement social envers ce qu'elle démontre avec l'élimination des barrières et l'inclusion dans leur équipe de personnes handicapées.

En outre, Castilla y León est également représentée dans ces prix dans la catégorie Internationalisation de l'alimentation pour la société Zamora Morajelo Selección, une industrie de transformation de la viande qui "a réussi à stimuler le secteur ovin dans les zones fortement dépeuplées et qui a augmenté son nombre depuis 2010. 300 pour cent des affaires ».

Morajelo Selección a été créée en 2005 et possède actuellement l'une des installations de transformation d'agneau les plus innovantes d'Europe, avec quelque 14.000 40 mètres carrés à partir de laquelle elle dessert plus de XNUMX pays, principalement au Moyen-Orient et en Europe. Le jury a souligné son action sociale importante, particulièrement pertinente pendant l'état d'alarme.

prix spécial

Le ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation a décerné les `` Spain Food Awards 2019 '', qui récompensent le travail réalisé par des entreprises et des professionnels qui se sont distingués en produisant, offrant et diffusant des aliments de qualité espagnole, ainsi que leur contribution au développement du secteur alimentaire espagnol de manière durable et efficace.

Dans cette trente-deuxième édition le jury a décerné le prix extraordinaire à la Fédération espagnole des banques alimentaires (Fesbal) et reconnaît ainsi le travail extraordinaire réalisé par ces entités au quotidien et, surtout, celui qu'elles ont réalisé pendant l'état d'alerte provoqué en raison de la pandémie de coronavirus.

La première banque alimentaire d'Espagne a été fondée à Barcelone en 1987, jusqu'à atteindre le nombre actuel de 54 qui existent actuellement. Son objectif fondamental est de récupérer les surplus alimentaires et de les partager gratuitement à travers les associations caritatives parmi les plus démunis, en évitant leur gaspillage.

De son côté, le Fesbal, qui a été créé en tant qu'association à but non lucratif en 1996, est chargé de représenter, coordonner, promouvoir et défendre le travail et la figure de ces entités sur tout le territoire national. Les banques alimentaires se concentrent désormais sur la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités et le soutien aux groupes vulnérables, tout en contribuant à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) fixés par l'ONU, dans le cadre de l'Agenda 2030.

Autres gagnants

Dans la catégorie Industrie alimentaire, le prix a été décerné à Aceites García de la Cruz, de Madridejos (Tolède); le deuxième prix à l'initiative entrepreneuriale, pour Ei Xarsa Agrosocial, de Sant Vicenç dels Horts (Barcelone); Production écologique, pour l'entreprise familiale Ingeoliva, de Lora del Río (Séville).

Dans la catégorie Production de la pêche et de l'aquaculture, il s'agissait de l'Organisation des palangriers de la garde (Orpagu), à Pontevedra. Enfin, en Communication, pour l'Association Biela y Tierra, à Saragosse.

source: Segoviaudaz

324x235 façade de restaurant Jose Maria

Les gravures paléolithiques ont donné vie à une ville qui atteint à peine la trentaine d'habitants inscrits

Domingo García est la ville des pétroglyphes; Les gravures du site d'art rupestre du Cerro de San Isidro identifient un lieu et une ville dans lesquels de nombreuses personnes sont retournées et se tournent maintenant vers le chagrin du dépeuplement maudit. L'art paléolithique semble vaincre l'Espagne vide.

Les roches d'ardoise parlent à Domingo García et elles le font dans le Cerro de San Isidro à travers des figures d'animaux - la plupart de petite taille -, gravées il y a 20.000 XNUMX ans et parmi lesquelles se détache le cheval piqueté; ou les roches sont également exprimées à travers des dessins d'humains, un peu plus «récents», de l'époque post-paléolithique; ou avec des scènes de chasse ou de guerre, situées à l'âge du fer.

Un groupe qui fait la fierté de la commune et de toute la région, dont la vision nous emmène dans un voyage dans le temps, aidé par les panneaux explicatifs qui jalonnent la colline et par un centre d'interprétation situé dans la commune, d'un site transcendant pour l'étude de nos ancêtres.

Ermitage romantique
Nous faisons un petit saut au loin, mais super dans le temps, pour visiter les ruines de l'ermitage de San Isidro, sur la même colline que le site. Le temple était l'ancienne église romane d'une zone dépeuplée du même nom, également appelée El Casar.

Déjà dans la zone urbaine se trouve l'église paroissiale de Santa Cecilia, gothique du XVIe siècle avec des ajouts de style Renaissance et qui distribue son plan d'étage en trois nefs; dans la plus grande c'est la tête avec la chapelle couverte de voûtes nervurées. Le retable principal est baroque colonnaire, avec l'image du saint patron.

Dans une chapelle de l'église de Santa Cecilia se trouve le tombeau de l'épouse de Juan Bravo

Une fonts baptismale complète la richesse intérieure d'un temple dont la construction est attribuée à la famille du roturier Juan Bravo, dont l'épouse María de Virues repose sur un tombeau du presbytère.

source: Au nord de Castilla Segovia

DomingoGarciamain kVJB U110784211418wMI 984x608El Norte

'Confloenta' est présenté à Sepúlveda
Le projet culturel est une initiative du ministère de la Culture et du Tourisme qui vise à montrer la richesse patrimoniale du monde urbain romain dans le bassin du Duero

L'exposition «Confloenta. La ville romaine de Duratón 'a ouvert ses portes au public dans le centre d'interprétation de l'ancienne prison de Sepúlveda.

L'exposition fait partie du projet culturel `` Site archéologique de Los Mercados - ville romaine de Confloenta à Duratón '', qui est promu par la Direction générale du patrimoine culturel du ministère de la Culture et du Tourisme, en collaboration avec le conseil municipal de Sepúlveda et le gouvernement provincial, et il est cofinancé avec des fonds du programme opérationnel du FEDER.

Les actions incluses dans le projet ont été interrompues lors du récent état d'alerte et sont maintenant reprises avec les mêmes objectifs: faire connaître la richesse patrimoniale du bien et comment les recherches qui permettent de récupérer l'héritage de cet important site archéologique sont menées.

L'échantillon est structuré en neuf panneaux dont les explications sont complétées par des pièces archéologiques récupérées lors des différentes campagnes de fouilles qui ont eu lieu sur le site. L'idée de ce montage d'exposition est de fournir au public des informations intéressantes sur cette enclave, son contexte historique et les différents actifs récupérés. Les informations contenues dans les panneaux font référence au territoire, à l'urbanisme, aux sources chaudes excavées et à leur fonctionnement, au forum du bétail, à l'église romane, actuellement située à proximité, et à la nécropole wisigothique liée à la ville romaine.

Toutes les activités informatives envisagées par le projet culturel sont un complément à la recherche archéologique promue par le Conseil provincial de Ségovie depuis 2016. Ces travaux ont permis la découverte de vestiges archéologiques pertinents pour en apprendre davantage sur le passé de cette partie de la province.

L'exposition se visite du mercredi au dimanche, de 10h30 à 14h30, le matin, et l'après-midi, de 16h00 à 18h00.

La zone archéologique

Le site archéologique de 'Los Mercados', à Duratón, site de la ville romaine de Confloenta, a été déclaré site d'intérêt culturel avec la catégorie de zone archéologique le 11 février 1994. C'est un représentant unique du monde urbain romain en le centre du bassin du Duero.

La ville de Confloenta a été fondée au début du Ier siècle avant JC par la République romaine, dans le cadre du programme de réorganisation territoriale mené à la suite de la conquête par Rome de ces territoires attribués au domaine celtibère Arévaco entre 98 et 94 avant JC.

Entre autres actions du ministère de la Culture et du Tourisme liées au projet autour de Confloenta, des améliorations ont été apportées à l'accès, l'adaptation d'un espace d'accueil des visiteurs dans la zone archéologique de la nécropole wisigothique et du site, des travaux de consolidation les structures de la rampe, les bains sud et la signalétique du quartier pour valoriser ses connaissances et son tourisme.

source: L'Adelantado de Segovia

40 Vernissage de l'exposition novembre 2019 Musée de Ségovie 696x464

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Javier Ortega Álvarez, le président de la Confédération espagnole de l'hôtellerie, José Luis Yzuel Sanz, et le président de la Confédération de l'hôtellerie et du tourisme de Castilla y León, Angel Blasco Hernández, ont signé Aujourd'hui, un accord pour la promotion d'un tourisme sûr et digne de confiance, grâce à la coexistence des timbres «Trusted Tourism», développés par le ministère de la Culture et du Tourisme, et «Safe Hospitality», promu par la Hospitality Business Confederation d'Espagne.

Le conseiller a souligné que cet accord, exemple de collaboration public-privé, répond à l'une des demandes du secteur à un moment particulièrement difficile pour lui, comme la nécessité de susciter la confiance dans les établissements d'accueil et dans l'activité touristique en général . Pour cette raison, la signature de cet accord suppose la promotion d'un tourisme sûr en Castilla y León, en plus de contribuer à une réouverture sûre des établissements d'accueil et de transférer la confiance des consommateurs quant à leur sécurité.

Le label de confiance touristique de Castilla y León est un élément promotionnel et distinctif de qualité clé, car, en raison de la crise sanitaire, certains éléments sont devenus plus importants dans la stratégie promotionnelle, tels que la durabilité, la tranquillité, la sécurité, ou la non-surpopulation. Pour le ministère de la Culture et du Tourisme, tous ces éléments sont ce que Castilla y León devrait projeter. La campagne de promotion touristique «Castilla y León. Inspire 'et les deux timbres' Confidence Tourism 'et' Safe Hospitality ': “Ils véhiculent l'image d'une communauté riche en culture, gastronomie, vins de qualité, dans les villes historiques, dans les espaces naturels… et à son tour, une image de Une communauté sûre, une communauté adaptée à la manière de comprendre les loisirs et de partager le temps et les espaces que nous laisse cette crise », a assuré le conseiller.

Ortega Álvarez a également souligné que l'un des piliers de l'accord signé aujourd'hui est la formation, car grâce à la reconnaissance mutuelle de ces timbres, un ensemble complet de formations en ligne est mis à la disposition du secteur pour identifier et analyser les risques inhérents à ses établissements, ainsi que de mettre en œuvre les meilleures pratiques dans le service, dans ses installations et avec le personnel.

source: Segoviaudaz

Movistar + tourne "Paraiso", une production de Fernando González Molina, qui a commencé mardi à filmer certaines scènes au National Glass Center au Real Sitio de San Ildefonso. Il se déroule en 1992 dans une ville côtière

Le Centre National du Verre du Site Royal de San Ildefonso accueille à partir de ce mardi le tournage de certaines scènes de la dernière série originale de Movistar +, Paraíso. Produit en collaboration avec Globomedia sous la direction de Fernando González Molina ('Palmeras en la nieve', 'Trois mètres au-dessus du ciel', 'Je te veux') a commencé le tournage avant la pandémie, en janvier, en Valence, Alicante et Madrid.

Il a des acteurs ou actrices tels que Macarena García, Gorka Otxoa, ainsi que Pau Gimeno, Cristian López, León Martínez, Héctor Gozalbo ou Patricia Iserte. La série comprendra sept épisodes de 50 minutes.

Selon les informations diffusées par Movistar + "c'est une production ambitieuse dans laquelle suspense et aventure vont de pair avec émotion et mystère. La série s'articule autour de l'enquête menée par un groupe de jeunes après la disparition de trois filles Au milieu de la transition de l'adolescence à l'âge adulte, les protagonistes traversent un moment d'incertitude et d'émotions, où tout est vécu pour la première fois et des sentiments tels que la solitude, la perte, l'amour et amitié. Un voyage vers la maturité, qui séduira également la nostalgie des spectateurs à travers le décor de l'Espagne de 1992 ".

source: Le jour de Ségovie

Série Opt

La ville de Ségovie atteint le plus haut taux de vote en tant que meilleur lieu de vacances rurales en 2020

Riaza occupe la première position avec le plus grand nombre de votes des familles comme le meilleur passage pour passer des vacances en milieu rural dans une initiative de la plateforme en ligne Vrbo, spécialisée dans la location de vacances pour ce secteur touristique.

La ville de Ségovie, dans le nord du pays, a recueilli 33% des suffrages, parmi plus de 8.800 XNUMX familles. Les indicateurs considérés comme fondamentaux pour le choix de la destination de vacances ont été la sécurité de la région, une variété d'activités naturelles et culturelles, un environnement d'intérêt et de culture, des zones accessibles aux enfants et, à leur tour, des activités guidées vers eux et une grande variété de services de restauration.

Riaza répond à ces exigences devant Cazorla (Jaén), Albarracín (Teruel) et Morella (Castellón). Parmi les activités naturelles de la région, vous pouvez visiter la rivière Riaza et comme pour les activités d'intérêt est une visite à sa Plaza Mayor pour découvrir ses maisons magiques et typiques telles que les manoirs construits au XVIIIe siècle. Cet espace devient un lieu festif au cours de l'année, course de taureaux, concours de découpage, danses, fêtes populaires et autres événements qui ont lieu régulièrement tout au long de l'année.

A quelques kilomètres de là, vous pourrez également profiter de lieux de loisirs pour le plaisir en famille, comme la place de Hontanares, où la richesse de la nature de cette région de la province s'ajoute au fait qu'elle est le point de célébration d'un pèlerinage qui est Intérêt touristique régional.

Pour les amoureux de la montagne et des sports en contact avec la nature, la station de ski de La Pinilla ou la Sierra de Ayllón sont des enclaves qui ont de grandes ressources naturelles.

La région de Riaza se distingue par sa grande faune, formée par de nombreux individus des bords principaux du règne animal. Cette grande richesse de biodiversité est due au bon état de conservation de l'environnement naturel, il n'est donc pas rare de voir l'animal qui se démarque le plus par sa taille macroscopique, le sanglier, en plus du renard ou du chevreuil et des petits oiseaux privilégiés. Commun pour leur vulnérabilité comme la cigogne blanche qui vit dans la région toute l'année ou le coucou.

María Caridad Berzal, conseillère de la mairie de Riaza est fière de cette première classification obtenue, car la ville est une destination de premier plan pour le tourisme familial car les enfants peuvent profiter du parc «El Rasero», avec ses diverses attractions et son bon état de la nature. De plus, l'arrivée de touristes madrilènes qui y passent la journée pour manger et visiter la région fait que Riaza s'imprègne d'air frais avec un effet contagieux sur les autres familles qui souhaitent découvrir la région.

"Riaza est accessible au tourisme, elle est facile d'accès car elle se trouve à une heure de Madrid", explique Berzal.

source: L'Adelantado de Segovia

40kama Riaza Plaza Ayuntamiento KAM2362 696x464

Les industriels de la région créent une association pour valoriser et dynamiser leurs attraits touristiques

L'Association des hommes d'affaires des Hoces del Riaza est née, un nouveau groupe qui a vu le jour dans le nord-est de la province, dans le but de mettre en valeur le patrimoine naturel, historique, gastronomique et culturel de cette région, l'une des plus peu peuplées et moins connu de Ségovie, mais avec un riche potentiel touristique. Miguel Antonio Cámara est le président de l'association, qui intègre des restaurateurs comme lui, et des producteurs de vin, de bière artisanale, de miel, de mouton et de fromage, entre autres.

En janvier de cette année, ils ont été lancés après l'élaboration des statuts de l'association l'année dernière. La crise des coronavirus les a énormément touchés, car ils ont dû paralyser, pour le moment, toutes les activités qu'ils avaient prévues, pour commencer à se faire connaître. Mais l'enthousiasme et l'envie de travailler sont maintenus et ils veulent dynamiser la région, avec de nouveaux producteurs et entrepreneurs, qui montrent leurs initiatives et projets dans un environnement merveilleux. Sans aucun doute, être dans la zone d'appellation d'origine Ribera de Duero est un avantage, et grâce, par exemple, aux routes des vins organisées par la dénomination, des établissements qui leur sont attachés, comme le restaurant La Serrezuela, qui gère Miguel Cámara, est connu en Espagne, en particulier avec les visiteurs de Madrid, ainsi qu'à l'étranger, avec les touristes des États-Unis, de Suisse, d'Allemagne ou de France, et pendant des années, ils ont reçu de nombreuses visites, attirés par les avantages gastronomiques et naturels qu'il offre. Cette région.

Le président insiste sur le fait qu'ils souhaitent ouvrir le marché et étendre leur zone d'influence, en plaçant leur zone d'influence entre des villes telles que Maderuelo, de Ségovie, à Milagros à Burgos, dans toute la zone de Hoces del Riaza.

Ces entrepreneurs sont fortement attachés aux produits de la région dans laquelle ils se trouvent et à ce qu'ils peuvent offrir aux milliers de personnes qui les visitent déjà, et ils préconisent que ces visites soient plus longues. En ce sens, Miguel Cámara, dont l'établissement est situé à Montejo de la Vega de la Serrezuela, affirme que dans cette ville il n'y a qu'un seul logement rural, il est donc temps d'activer le secteur.

Ils sont conscients que cette année, ils vivront du tourisme national, en raison de la pandémie, mais malgré cela, ils veulent que les gens viennent et connaissent la région et leur donnent les meilleurs services, car il y a beaucoup de potentiel. "Nous savons que tout est à faire, mais nous voulons renforcer les producteurs et valoriser le patrimoine de cette région", explique le président de la nouvelle association.

Pour cette année, ils prévoyaient d'organiser différentes activités, comme un marché de produits locaux, des concerts de musique, des dégustations de vins et de bières, ..., mais le Covid-19 a rendu ces initiatives irréalisables. Cependant, Miguel Cámara souligne qu'ils peuvent peut-être discuter de ce que le secteur ovin apporte à l'environnement. L'idée était de réaliser également d'autres événements liés au monde du mouton, mais finalement il restera pour une causerie, qui aura vraisemblablement lieu le 30 août.

source: L'Adelantado de Segovia

17 1 PN Hoces del Riaza 696x464

À l'heure actuelle, il a distribué plus de vingt obligations et au total, il prévoit de fournir 666 réservations avec des rabais de 75 euros pour ceux qui passent plus de trois nuits.

La Députation de Ségovie continue d'exécuter son programme de relance socio-économique «Ségovie, province de REactiva» et l'un des secteurs dans lesquels elle parie le plus est le tourisme, l'un des moteurs économiques les plus importants de la province et qui a subi au cours des derniers mois, les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19. C'est pourquoi, à partir du Plan `` Réinventer '', dédié au Tourisme, l'institution provinciale a alloué 70.000 euros aux chèques `` Réinventez vos vacances '' pour valoriser la province de Ségovie en tant que destination touristique, utilisable jusqu'à la fin de l'année.

Comme indiqué par le Conseil provincial dans une déclaration envoyée ce dimanche, depuis que le président du Conseil provincial, Miguel Ángel de Vicente, a présenté cette initiative le 10 juin, "de nombreux appels ont été reçus dans les bureaux de Prodestur pour demander des informations sur ces rabais pour les Ségoviens et les visiteurs de toute l'Espagne ". "Et c'est que, grâce aux efforts du Conseil provincial de Ségovie, 666 réservations d'hébergement dans la province de Ségovie bénéficieront de 75 euros de réduction pour ceux qui réservent plus de trois nuits afin de favoriser les nuitées dans les établissements hôteliers de nos villes" "La députée Magdalena Rodríguez met en évidence. Cette campagne, qui se poursuivra jusqu'au 13 décembre, est complétée par des bons de réduction de 20 euros pour les personnes qui exercent des activités de tourisme actif ou consomment dans les restaurants dans les municipalités de Ségovie de moins de 20.000 XNUMX population.

Un des objectifs de Prodestur Segovia avec cette initiative "est la promotion du tourisme de proximité car c'est maintenant le moment idéal pour les Ségoviens de découvrir leur propre province et quoi de mieux que de profiter d'une province très appréciée par le reste de l'Espagne comme qui offre nature, patrimoine, gastronomie, histoire ... ". La province de Ségovie a de nombreux beaux coins à découvrir et pour cette raison, "333 des bons d'hébergement sont exclusivement destinés aux résidents de Ségovie", et "également des bons de restaurants et ceux du tourisme actif les Ségoviens peuvent bénéficier », Souligne le député du Tourisme.

Les personnes intéressées à recevoir ces bons de réduction doivent préalablement effectuer la réservation du service dont elles souhaitent bénéficier pour le joindre à leur demande, accompagnée de leur pièce d'identité. Les bases de participation et les sociétés affiliées seront disponibles sur le site www.segoviaturismo.es. Jusqu'à présent, 117 entreprises de la province ont rejoint cette promotion, dont 86 sont des hébergements, 15 restaurants et 16 entreprises touristiques actives; et plus de vingt Bonus ont été attribués. Réinventez vos vacances. Magdalena Rodríguez a insisté sur le fait que "la promotion se termine en décembre, mais les bonus sont limités et seront livrés dans un ordre strict de réception de la demande".

Synergie avec Segovia Foods. Le plan Reinventa a également envisagé les forces de combiner la marque de garantie alimentaire Segovia avec l'excellence du tourisme rural et familial offert par notre province et, par conséquent, «le séjour des visiteurs sera récompensé par des packs de produits alimentaires Segovia que nous livrerons aux établissements qui le demandent ». Dans cet engagement à promouvoir les nuitées, le Conseil provincial de Ségovie offrira deux sacs de produits locaux à l'hébergement rural qui le souhaite, et mettra également à disposition autant de lots qu'il le souhaite au prix public de deux euros, en ajoutant une promotion » qui consiste à donner beaucoup pour chaque deux achetés », explique Rodríguez. Le sac en coton bio, avec la devise «De la province de Ségovie, jusqu'aux portes ... naturellement», contient également une brochure informative éditée pour l'occasion avec des informations touristiques et des références aux producteurs d'aliments de Ségovie. Bien que les bureaux de Prodestur contactent tous les établissements touristiques de la province, tous ceux qui souhaitent profiter de cette promotion peuvent envoyer un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir. pour demander vos lots. Sans aucun doute, une belle occasion de promouvoir notre province et de gagner des prescripteurs grâce à notre gastronomie.

source: Le jour de Ségovie

Dipu

L'Association des Guides du Tourisme de Ségovie détient une concentration sur la place principale pour revendiquer leur rôle d'ambassadeurs de la ville pour la relance de l'économie locale

L'Association des guides officiels du tourisme de Ségovie s'est concentrée ce mercredi sur la Plaza Mayor avec de petits panneaux indiquant `` Choisissez qui vous guide bien '', une initiative qui a également eu lieu au niveau régional et national, comme l'a promu la Fédération des guides de Castilla y León et Cefapit. L'objectif, "faire participer la ville de Ségovie au rôle important que les guides auront en tant qu'ambassadeurs de la ville pour la réactivation de l'économie locale, ainsi que la visibilité de Ségovie en tant que destination touristique sûre".

Les guides ont également souhaité dédier cet événement à "rendre un hommage sincère à tous les professionnels qui, d'une manière ou d'une autre, ont contribué de manière significative à la lutte contre la pandémie".

La maire, Clara Luquero, a soutenu la concentration par sa présence, et elle et la conseillère pour le tourisme, Claudia de Santos, ont apprécié l'importance de cette ville, en tant que site du patrimoine mondial, "d'avoir de grands professionnels, parfaitement qualifiés et prêt à recevoir et à servir ceux qui nous rendent visite. "

source: Le jour de Ségovie

Guides

Le mois de juillet apporte des nouvelles à Aguilafuente et ses relations avec le monde romain grâce à la réouverture de la salle archéologique, qui abrite la plus grande collection de mosaïques romaines de la province de Ségovie.

Après la récente crise sanitaire, la salle archéologique d'Aguilafuente rouvre ses portes le samedi 4 juillet, ouvrant un nouvel éclairage intérieur, avec de nouvelles activités et désireux de continuer à diffuser la culture romaine et le patrimoine des aigles. Ainsi, ce samedi à 12h00, une visite guidée de la salle de classe archéologique et du patrimoine historique et monumental de cette municipalité de Ségovie aura lieu.

Mais les nouvelles ne s'arrêtent pas là. Le jour de la réouverture, à 19h00, et également sur rendez-vous, le premier «Morceau du trimestre» est présenté. Le projet «Morceau du quartier» fait partie de la revitalisation de la salle archéologique d'Aguilafuente à travers une série de mesures visant à promouvoir la qualité des visites et des activités proposées par la salle archéologique. L'objectif principal de ce projet est de présenter, à travers un discours simple, une pièce par trimestre pour améliorer les visites à la salle de classe archéologique. Ainsi, les visiteurs pourront profiter de nouveaux contenus tous les trois mois, revenant ainsi à la salle de classe archéologique et en faisant un espace culturel de référence. La pièce choisie pour ouvrir cette activité est un fragment de la mosaïque péristyle, expliquée par Laura Frías Alonso, directrice de la salle de classe archéologique. A travers un commentaire sur la pièce et une fiche d'information, l'emplacement, la description et les curiosités de la pièce choisie sont présentés, qui seront expliqués en détail durant les mois de juillet, août et septembre.

En outre, entre le 6 et le 26 juillet, la campagne de fouilles du site archéologique de Santa Lucía aura lieu, dans le cadre du projet de recherche "Villa romaine de Santa Lucía (Aguilafuente, Ségovie). Population et territoire dans la Protohistoire, l'Antiquité et le Haut Moyen Âge ». Avec ce projet de recherche, l'évaluation de la ville impériale romaine de Sainte-Lucie et de ses composantes archéologiques et architecturales est proposée, ainsi que l'analyse du territoire et de sa structure à l'époque romaine (aspects socio-économiques, environnementaux et culturels) liés à l'évolution de la colonie de Santa Lucía et des colonies dans ses environs immédiats.

La Mairie d'Aguilafuente, promoteur du projet de recherche, organise une série de visites guidées du site archéologique pour donner de la visibilité et diffuser le grand travail réalisé par les chercheurs. Ces visites auront lieu les mercredis et samedis matin et comme pour toutes les activités, une réservation téléphonique devra être effectuée.

Ainsi, Aguilafuente redevient une référence culturelle dans notre province, rouvrant sa salle de classe archéologique le samedi de 11h00 à 14h00 et de 17h00 à 19h00, et le dimanche de 11h00 à 14h00. heures, en gardant toutes les mesures de sécurité lors de vos visites et dans la célèbre salle d'évasion "Un voyage dans le temps", qui peut toujours se faire sur rendez-vous, comme le reste des activités, au téléphone 605 842 481.

source: Segoviaudaz

Aguilafuente

Les travaux de recherche "Eresma Arqueológico" sont repris dans les quatre sites à l'étude, Dolmen de Santa Inés, Peña del Moro, Cerro Tormejón et la ville romaine de Matabuey.
Plus d'informations sur: El Adelantado de Segovia. (Lundi 29 juin)

Turismo de Cuéllar a créé de nouvelles visites sur sa visite guidée à partir de la tour mudéjar et ils vont couvrir une section de l'Adarve.

L'Office de Tourisme de Cuéllar a ouvert ses portes au public le vendredi 26 juin. Tous les touristes ont apprécié la visite guidée du château, qui a présenté des nouvelles telles que la nouvelle visite.

Pour plus d'informations, cliquez sur c'est par ici !

VISITES TOURISTIQUES THÉÂTRALISÉES À LA VILLA DE CUÉLLAR RETOUR AVEC DES DÉVELOPPEMENTS IMPORTANTS

Avec le début des nouvelles visites théâtralisées du château et de la ville de Cuéllar,
ils proposent tous les produits touristiques proposés par la Direction du Tourisme
pour l'été 2020


À partir du samedi 4 juillet
Les samedis et dimanches, nous ajoutons à nos propositions la Route dramatique à travers la ville
Historique. Route avec de nombreux personnages inconnus de nous, mais importants pour le
histoire de Cuéllar: Isabel de Zuazo, Arthur Byne, ...


À partir du vendredi 10 juillet
Le vendredi, nous élargissons nos propositions avec les visites nocturnes dramatiques au château.
Une nouvelle façon de découvrir le château de Cuéllar les soirs d'été, en groupe
réduit, avec des visites spéciales.


À partir du 18 juillet, visites théâtrales pour les enfants
Les samedis et dimanches depuis le Centre des Tanneries. Espronceda revient s'amuser avec son
histoires aux petits.


À partir du samedi 25 juillet
Le samedi, nous complétons nos propositions avec la Route littéraire dramatique nocturne à travers
la vieille ville. Visite du centre historique avec l'atmosphère particulière que le
vie nocturne avec les personnages littéraires qui ont écrit et ont été inspirés par notre villa.

HORAIRE D'ÉTÉ DE L'OFFICE DE TOURISME JUSQU'AU 30 SEPTEMBRE
• DE 10.00h14.00 à 16.30h20.00 ET de XNUMXhXNUMX à XNUMXhXNUMX OUVERT DU LUNDI AU DIMANCHE
Informations et réservations: Tél .: 921 140 014. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.

Depuis le samedi 27 juin, la cathédrale de Ségovie est ouverte au public après plus de trois mois fermés au tourisme.

Les horaires jusqu'à fin septembre seront de 9h30 à 21h30 dernier passage une demi-heure avant la fermeture.

foto061

Avec le début de la période estivale, le conseil municipal de Coca a lancé une campagne touristique axée sur la promotion du tourisme intérieur à Villa de Coca et ses environs.

Pour ce faire, ils ont mené une campagne virtuelle, via les réseaux sociaux, sous le slogan «Villa de Coca». Vivez-le et profitez-en », car ce qu'ils cherchent, c'est à faire vivre aux visiteurs une expérience proche et saine, malgré une année atypique en raison de la crise sanitaire de Covid-19.

Du conseil municipal, ils assurent qu '"il est de notre devoir et de notre responsabilité de promouvoir et de faire connaître notre identité, nos monuments, notre histoire, l'environnement naturel, nos habitants, la gastronomie", malgré les circonstances.

Dans le cadre des réglementations sanitaires imposées par COVID-19 (distance de sécurité minimale, masque et lavage des mains), le Consistoire souhaite que les visiteurs se retrouvent dans un endroit où ils peuvent également s'amuser sur les terrasses des bars, restaurants et la variété des logements dont ils disposent, tous bien préparés pour faire face à la soi-disant `` nouvelle normalité '', en espérant que le séjour sera agréable et sûr pour tous les étrangers, qui seront toujours accueillis à bras ouverts.

Les monuments Coca sont actuellement fermés au public. On estime que le château ouvrira à la mi-juillet, mais ce sera l'entreprise privée qui le gèrera qui décidera s'il ouvrira finalement à ces dates ou plus tard. La Mairie prévoit d'ouvrir l'office de tourisme lorsque le château sera en activité. Ce qui n'est pas clair, c'est s'ils ouvriront des visites au musée de la forêt de Cerebosma au public, en raison de la difficulté de désinfecter un si grand bâtiment après chaque visite, ainsi que la tour de San Nicolás, car c'était auparavant une entrée gratuite et maintenant ils auraient pour trouver un moyen de contrôler l'accès et la désinfection de celui-ci.

Depuis le Consistoire, ils soulignent que «la ville n'est pas seulement les monuments, qui peuvent également être appréciés de l'extérieur. Nous voulons promouvoir les itinéraires pédestres et nous travaillons sur la signalisation pour pouvoir proposer différentes alternatives dans la commune. De plus, nous continuerons à promouvoir Coca à travers les réseaux sociaux, offrant à notre ville un point d'intérêt à visiter. »

source: L'Adelantado de Segovia

Castillo2

À partir du 1er juillet, de la Fondation Caja Segovia et de la main de Begoña, Mª Cruz et Rebeca, guides officiels de Ségovie, vous proposent de voir, découvrir et profiter de notre ville avec les visites:

Montée et déclin de Ségovie au 18.30e siècle: les jeudis (11.00h1) et les dimanches (2020h) à partir du XNUMXer juillet XNUMX.

Histoires «réelles» et légendaires: mardi (18.30h19.00), vendredi (11.00h15) et samedi (2020hXNUMX) à partir du XNUMX juillet XNUMX.
Recommandé pour tous les publics

Femmes dans l'histoire de Ségovie: lundi (19h00) à partir du 1er juillet 2020

détails:
Durée des visites: 2 heures.
Groupes: minimum 6 - maximum 20 personnes
Tarif: 8 € adultes / 4 € enfants entre 5 et 16 ans (paiement en espèces au début de la visite).

COVID Remarque: conformément aux protocoles officiels établis pour minimiser les risques hygiéno-sanitaires causés par COVID-19 dans le développement de notre activité, l'utilisation d'un masque sera obligatoire pour tous les participants. Des écouteurs jetables seront fournis pour le suivi de la visite, garantissant la distance de sécurité.

Réservations:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.
Begoña Horcajo - 636444892
Mª Cruz Benito Merino - 636842896
Rebeca Martín Nieto - 629306951

Montée et déclin de Ségovie au XVIe siècle
Sur cette route, nous découvrirons du Barrio de los Caballeros, ses nobles, ses hidalgos et ses grandes maisons, en passant par ses intellectuels humanistes, au déclin marqué par les différences politiques, sociales, économiques et religieuses qui nous ont plongés dans la guerre communautaire.
Jours et horaires: jeudi (18.30h11.00) et dimanche (1h2020) à partir du XNUMXer juillet XNUMX.
Point de rencontre: statue de Diablillo 10 minutes avant le début de la visite.

Histoires "réelles" et légendaires
Une façon fraîche et amusante de se promener dans Ségovie en découvrant les fondateurs qui ont fait la ville que vous connaissez aujourd'hui; les secrets de nos rois et reines, leurs hobbies, bizarreries et anecdotes amusantes.
Recommandé à TOUS LES TYPES DE PUBLIC.
Jours et horaires: mardi (18.30h19.00), vendredi (11.00h15) et samedi (2020hXNUMX) à partir du XNUMX juillet XNUMX.
Point de rencontre: traverser à côté de l'aqueduc

Les femmes dans l'histoire de Ségovie
Savez-vous qui fut la première princesse des Asturies? Quelle dame castillane a gardé les clés de la ville? Ou qui a été la première femme à devenir boursière de San Quirce?
Nous visiterons le centre historique de la ville en découvrant ces curiosités et bien d'autres encore des femmes qui ont marqué l'histoire, non seulement de Ségovie, mais aussi de l'Espagne.
Nous nous arrêterons dans des endroits qui ont marqué une certaine période de la vie de ces femmes et ont marqué leur trajectoire, comme Isabel La Católica, Beatriz de Bobadilla, Sta Teresa de Jesús, Guiomar et Elvira Sastre, entre autres.
Jours et horaires: lundi (19h00) à partir du 1er juillet 2020.
Point de rencontre: statue de Diablillo 10 minutes avant le début de la visite.

source: Segoviaudaz

Boîte de Ségovie

Le conseil municipal d'Aguilafuente a lancé un plan de revitalisation culturelle afin de faire connaître le riche patrimoine culturel et naturel de la ville à travers des initiatives innovantes.

Au cours des derniers mois, marqués par l'alerte sanitaire, une multitude d'activités ont été menées encouragées par les réseaux sociaux à la fois dans le consistoire et dans la salle de classe archéologique, ainsi que de la distribution de matériel culturel et de divertissement aux personnes âgées, de cette façon la fracture numérique.

Pendant tout ce temps, le ministère de la Culture, du Tourisme et des Sports a travaillé intensivement sur un plan qui valorise le patrimoine de l'aigle. Pour cela, une amélioration est en cours dans les installations de la salle de classe archéologique, en remplaçant l'éclairage LED, et le musée Florentino Trapero, avec une nouvelle distribution pour rendre cet espace plus attractif. Les deux musées rouvriront en juillet prochain, coïncidant avec le début des fouilles sur le site archéologique de Santa Lucía.

Jusque-là, Aguilafuente ne cesse de prendre des nouvelles. Cette semaine, c'était au tour d'un guide. C'est une aventure dans les rues de la ville à travers le lien https://www.guiaventuras.com où le visiteur est le protagoniste. À l'aide d'un mobile ou d'une tablette, entièrement gratuit et sans avoir à télécharger d'application, le visiteur devra résoudre des énigmes qui les amèneront à visiter divers lieux chargés d'histoire et leur feront remarquer des détails curieux qui passent souvent inaperçus. Un autre moyen autodidacte et en même temps guidé de faire connaissance avec Aguilafuente et qui essaie, d'une manière très nouvelle et originale, de promouvoir le tourisme dans la municipalité ainsi que de diffuser son riche patrimoine culturel et naturel.

source: Segoviaudaz

t IMG 3145 dc

Le tourisme cherche à apporter une vision de la culture, du patrimoine et de la tradition sous un prisme de la modernité

Le site royal de San Ildefonso est promu dans la vitrine des réseaux sociaux, avec la présentation d'un nouveau plan touristique, qui comprend un site Web dynamique et une nouvelle marque avec une approche minimaliste, propre et ordonnée, dans laquelle «moins C'est plus". Le maire du Site Royal, Samuel Alonso, a annoncé hier le projet, accompagné du conseiller au tourisme, Paloma Ramírez, et du directeur de la société Iomarketing, David Rodríguez, qui a attribué le contrat. Le site Web, qui conserve l'adresse (www.turismorealsitiodesanildefonso.com), propose déjà une application très dynamique et participative de la destination touristique du site royal, avec des photos et des vidéos, produites par Gran Angular Fotos et Valsan Videography, qui montrent les attractions touristiques de la ville, dont l'accent a été mis sur le tourisme naturel, en tenant compte du fait que le site royal fait partie du parc national de la Sierra de Guadarrama et est une réserve de biosphère.

Le plan comprend également l'installation de panneaux d'information de grand format dans des endroits stratégiques de la municipalité, afin que les milliers de visiteurs qui viennent au Palais Royal et aux Jardins le fassent également dans la zone inférieure de la municipalité. Ainsi, le maire a annoncé que ces grands panneaux seront placés: au début de l'Alameda, au Medio Punto, à la Plaza de Los Dolores, à la Plaza del Matadero et à la Puerta de la Reina.

Et le site a voulu franchir une nouvelle étape, avec une section destinée aux plus petits, qui à travers un gymkana basé sur le livre "Les cristaux du temps", de Ricardo de Pablos "Almondróguez", couvre toute l'histoire, légendes, patrimoine ... du Site Royal, avec Rux comme personnage central.

Samuel Alonso a également montré son enthousiasme pour le nouveau plan, qui a créé une plate-forme en ligne pour les petites entreprises municipales sur le Web, dans le but de promouvoir le secteur tertiaire.

Toutes ces initiatives s'inscrivent sous la marque Tourisme du Site Royal, qui présente déjà une nouvelle image. En tant que valeurs distinctives distinctives, nous voulions accorder une importance particulière au dynamisme d'un élément tel que l'eau, fil conducteur de l'histoire de la commune et avec une visibilité directe dans les fontaines monumentales du Palais Royal. D'autre part, il est fait référence au patrimoine et à la culture historique à travers les colonnes toscanes et les chapiteaux romains, tels que ceux qui peuvent être vus sur la façade du Palais Royal de La Granja, qui fusionne avec la fontaine, dans un style pointu basé sur la représentation des mosaïques qui composent les routes et les rues, si caractéristique dans toute la municipalité.

En tant que solution typographique, le nom, nous avons cherché à promouvoir cette approche de la modernité à travers une police de caractères forte et à fort impact.

source: L'Adelantado de Segovia

12 1 la ferme 696x522

Le président de l'Association du tourisme rural et actif de Ségovie, Domingo Asenjo, a affirmé que les prévisions indiquent "ce sera un meilleur été que les autres" pour le secteur, qui a vu toutes les réservations et les événements annulés en raison de la déclaration de l'état de alarme et tout était "zéro". La province de Ségovie se prépare à profiter d'un été au cours duquel «des vacances intérieures et de proximité» seront recherchées. Asenjo a calculé que, pour juillet et août, les réserves se situaient entre 35 et 40%.

"Ils sont réservés et confirmés dans de nombreux cas", a déclaré Domingo Asenjo, les plus populaires étant les maisons rurales avec hébergement complet et grands jardins, avec beaucoup d'espace en pensant à passer beaucoup de temps à l'intérieur du complexe, en plus de faire des réservations. pendant des périodes plus longues que lors des périodes estivales précédentes.

De plus, il y a une forte demande pour les piscines, ce qui surprend les propriétaires de logements touristiques ruraux dans la province de Ségovie. "Ils vous posent des questions sur la piscine quand, dans ce secteur de Castilla y León, il y aura plus ou moins dix pour cent des logements qui peuvent être loués avec piscine", a déclaré Domingo Asenjo.

Pour le président de ce groupe, la dernière poussée pour les réserves reste à venir, qui dépendra de la façon dont les derniers jours de ce mois se passeront, en termes d'évolution du coronavirus une fois que la pleine mobilité entre territoires commencera. Selon lui, si les choses restent calmes et contrôlées, sans récurrence, de nombreuses familles et groupes seront encouragés à trouver où passer quelques jours de vacances. Ce qu'ils ont remarqué, c'est que de la Communauté de Madrid, "pour le moment ça va lentement".

Ce qui se passe avec la fin de l'état d'alarme et les premières semaines de la soi-disant "nouvelle normalité" marquera le développement de l'activité touristique rurale et active car, selon Asenjo, "la méfiance et la peur de la repousse peuvent faire des ravages" , bien que le secteur soit convaincu que l’été sera meilleur que les autres.

Un bon thermomètre que la situation s'améliore est que de nombreux partenaires ont déjà fermé toutes les dates pour les mois de juillet et août et, compte tenu de la demande et des demandes reçues de clients potentiels, ils ont mis ces informations au service de leurs collègues via votre groupe WhatsApp. "Nous proposons des alternatives depuis une dizaine de jours car de nombreuses personnes l'ont déjà loué pour ces dates", a-t-il souligné.

Une province attrayante et sûre

Instaurer la confiance et la sécurité est «l'affaire de tous», de l'avis de Domingo Asenjo, qui a exigé lors des réunions avec le Conseil provincial et le Conseil, de faire tout son possible pour donner cette sécurité aux propriétaires et clients de leurs entreprises contre le coronavirus, ainsi comme dans les territoires et dans les monuments et espaces naturels ouverts au public. "Qu'on sache que l'on prend soin, qu'il existe un protocole, que l'accès et le jaugeage sont contrôlés, par exemple dans un endroit très visité comme le parc naturel Hoces del Duratón", a-t-il soutenu.

Pour l'Association du tourisme rural et actif de Ségovie, il est également essentiel que cet été, marqué par des séjours plus longs des visiteurs, se voient offrir des soins de santé adéquats qui contribuent à générer cette image d'une province sûre contre le COVID-19, ouvrant consultants médicaux locaux.

Asenjo a expliqué que pendant un week-end, personne ne pense qu'il devra utiliser le médecin mais si vous êtes une longue saison, il y a des clients qui demandent comment traiter les papiers pour aller au centre. Pour ce secteur, l'initiative privée et les administrations publiques ont l'occasion, cet été, de créer une «fidélité» entre des personnes peu ou jamais venues, donnant une bonne image du territoire et de ses services.

De zéro

Le secteur a commencé à voir le jour à la fin du tunnel dur de la crise générée par la pandémie en mai, lorsque les différents territoires ont commencé à traverser les phases de désescalade, un bon nombre de personnes ont été enregistrées qui ont commencé à appeler et à écrire intéressées pour planifier des vacances en intérieur en milieu rural.

Les mois précédents ont été très durs. «Nous avons annulé tout ce qu'il y avait, combien ou peu il y avait pour des événements ou des mariages pour juin, juillet et août, tout a été annulé. Tout a été laissé à zéro, les signaux ont dû être renvoyés et tout était un processus qui, pour les professionnels, était un bâton très dur », a déclaré Asenjo.

Selon les données de la Junta de Castilla y León, correspondant à 2019, la province de Ségovie, comptait 473 hébergements de tourisme rural, avec 4.301 lits, avec des augmentations de 2,6 et 2,8 respectivement par rapport aux données de 2019.

source: Segoviaudaz

Rural T.

La crise de Covid-19 a secoué la ville et la province de Ségovie principalement dans le domaine de la santé, mais il ne faut pas oublier également la sphère économique.

Le tourisme est l'un des secteurs les plus touchés, car il a commencé à subir les conséquences de la crise sanitaire à partir de fin janvier et tout au long du mois de février, alors que l'ampleur de la pandémie n'était pas encore présente.

Dans le secteur du tourisme, les guides officiels ont été parmi les premiers à cesser de fonctionner à partir du moment où les visites de clients asiatiques, les congrès et les réunions qui sauvaient traditionnellement notre basse saison d'hiver ont été réduits depuis janvier.

Une fois l'état d'alerte déclaré, les guides touristiques se sont rendu compte qu'ils étaient entrés dans la crise avant tout le monde et, compte tenu des conditions de faible mobilité, nous serions les derniers à la quitter.

Présentation du projet «Segovia Imperdible»

C'est à cette époque où un groupe de Guides expérimentés depuis des années a vu que notre futur travail allait être très différent du passé récent et nous avons décidé d'agir.

Il y a eu quatre guides officiels: Ana Gómez (www.visitasegovia.com); Leticia Hernández (www.leticiateguiaporsegovia.com); Elena Mirón (www.segoviaconguia.com) et Eva Torres (www.descubresegovia.com) qui, appuyées par leur expérience et leur présence active dans les réseaux, ont décidé de faire un pas dans une autre direction et de proposer de nouveaux itinéraires guidés à Ségovie sous une nouvelle la marque commune «Segovia Imperdible», qui a déjà des profils sur Instagram (https://www.instagram.com/segoviaimperdible/) et Facebook (https://www.facebook.com/segoviaimperdible/)

Itinéraires guidés proposés.

Trois itinéraires différents ont été conçus à différents moments. Deux d'entre eux à Ségovie:

● La Route du Patrimoine et des Légendes combinant la route la plus courante de la ville de l'Aqueduc à l'Alcázar mais sans présenter seulement l'art et l'histoire mais aussi certaines des légendes de notre ville. Il commencera le 1er juillet.

○ Du lundi au vendredi à 11h00 et 17h00

○ les samedis et dimanches à 11h00, 13h15 et 17h00.

● La Route des anecdotes et des curiosités au coucher du soleil, qui modifie l'itinéraire habituel de ceux qui arrivent en premier dans la ville et se concentre sur cet autre Ségovie qu'ils ne sauront pas s'ils ne leur disent pas. Il commencera le 10 juillet.

○ Lundi, vendredi et samedi à 20 h 00

● Et le dernier itinéraire qu'ils proposent quitte la ville pour se promener dans les jardins du Palacio de la Granja, son histoire et la mythologie de ses fontaines monumentales. À partir du 15 juillet.

○ les mercredis, samedis et dimanches à 11h30.

Visites guidées gratuites aux toilettes

L'activité professionnelle de ce groupe de quatre guides touristiques connaît un moment très important dans leur itinéraire professionnel et survient après des moments difficiles. Nous savons tous que certains de ceux qui ont donné plus de 100% de leur travail ces mois-ci ont été les toilettes et c'est pourquoi "Segovia Imperdible" a décidé de commencer ce nouveau voyage en les remerciant pour leur travail en leur donnant le leur. Les visites guidées gratuites pour le groupe de toilettes sont prévues les 29 et 30 juin à divers moments, pour "célébrer" de manière spéciale le jour de la Saint-Pierre. Ils sont ouverts aux agents de santé de Ségovie, y compris tout le personnel de l'Hôpital général, ainsi que celui des différentes Résidences de la province et, bien sûr, également aux pharmaciens.

Affiche: Affiche Visites guidées Ségovie à ne pas manquer

Le parc de loisirs de 'La Panera' rouvrira ses portes demain dimanche, coïncidant avec la fin de l'état d'alarme. La possibilité plus que probable d'une arrivée massive de touristes des grandes villes et en particulier de Madrid, a conduit les responsables du parc à se précipiter pour que tout soit prêt pour demain.

Dans l'après-midi d'hier, les opérateurs ont travaillé pour que l'eau de la piscine soit la plus propre possible, et les barbecues avaient déjà été marqués avec les règles d'utilisation et fermés, ce qui ne peut pas être utilisé pour maintenir la distance de sécurité.

Dans tout le parc, différentes affiches ont été installées avec les activités autorisées et avec des amendes en cas de non-conformité. De plus, un contrôle d'accès a été installé à l'arrivée, ainsi qu'un autre contrôle de sortie qui permettra de contrôler à tout moment la capacité du parc.

Pour certains résidents d'El Espinar, la décision d'ouvrir les installations dès qu'elle a été assez choquante, mais pour d'autres, ce sera une source de revenus pour leurs entreprises touchées par le Coronavirus depuis tant de mois.

Le souhait de la Mairie de la commune est que les règles de sécurité soient respectées et qu'avec civilité et responsabilité vous puissiez vivre un été aussi normal que possible, en tenant compte des circonstances. Du conseil municipal rappelez-vous que la distance interpersonnelle, l'utilisation d'un masque et le lavage des mains sont les règles de base que chacun doit respecter.

source: L'Adelantado de Segovia

17 2 el espinar la panera 696x522

«Cela dure depuis des siècles, c'est ce dont vous rêvez en fermant les yeux. La vie comme il se doit, la beauté sans artifice. Un héritage d'art et de nature. C'est le résultat de toute notre histoire. C'est vraiment la vie et elle vous attend ».

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Javier Ortega, a présenté cet après-midi la nouvelle campagne de promotion touristique «Castilla y León. Inspires ', dans le but de promouvoir le positionnement de la Communauté en tant que destination sûre et la meilleure option de vacances dans la nouvelle situation. La crise sanitaire de ces derniers mois a changé la manière de comprendre les loisirs, la façon de partager le temps et les espaces. Comme l'a souligné la conseillère, le tourisme solaire et balnéaire, si important historiquement dans l'ensemble du pays, sera complété cette année par une belle offre de tourisme intérieur: «C'est l'année des autres Communautés. C'est l'année des différentes vacances, de la tranquillité, de la fuite du massif ».

Pour le ministère de la Culture et du Tourisme, les circonstances actuelles placent la Communauté dans une situation privilégiée et "nous devons profiter de l'occasion pour que la Communauté émerge plus forte". Ortega Álvarez a assuré que le travail a été "intense" pour être "rapide et flexible" dans l'adaptation à la nouvelle réalité et dans la promotion de Castilla y León sur le marché national du tourisme.

La campagne est à l'échelle nationale, avec un accent particulier sur les communautés les plus proches, car le marché recherche des voyages courts et en voitures et véhicules privés. "La Castille et León borde neuf communautés et le Portugal, ce qui nous place dans un lieu privilégié, face à ce changement de paradigme dans le type de tourisme qui nous attend."

'Castille et Leon. Inspira 'est une campagne «ambitieuse et de grande envergure», dont le slogan résume «ce que nous sommes, une terre inspirante», avec d'innombrables attractions patrimoniales, culturelles, paysagères, gastronomiques et œnologiques, historiques… Elle se composera de deux phases. Une première, qui commence aujourd'hui et se terminera le 31 août, et une seconde qui sera prévue pour les mois de septembre et octobre. Quant à la télévision, elle sera présente dans les principaux médias nationaux et régionaux. A la radio, la campagne visera les chaînes nationales, les thèmes musicaux et avec un renforcement des généralistes dans les communautés voisines. Dans la presse écrite, sous différents formats, il sera présent dans les médias des secteurs national, régional et provincial et national associés au contenu lié aux voyages

À l'extérieur, une action marketing spectaculaire sera menée avec la mise en place d'une grande toile à la Puerta del Sol de Madrid, point de rencontre par excellence pour les résidents et les touristes madrilènes.

Dans les actions de marketing numérique, la campagne contient des formats intégrés à la fois dans les principaux sites d'information de Madrid, ainsi que dans les blogs et sections les plus visités. Des actions de marketing seront également menées pour développer les différentes qualités que Castilla y León offre pour son tourisme.

Sur les réseaux sociaux, à travers la génération de contenu sur Instagram, Facebook, Twitter, etc., ainsi que la collaboration d'influenceurs familiaux qui feront le tour de la communauté pour partager leurs expériences.

Toutes les provinces sont représentées dans la campagne, «en mettant l'accent sur notre art, notre culture, la gastronomie, les vins, les villes, les espaces naturels, les sports de plein air et la pertinence de territoire de tourisme familial, à proximité, en plans flexibles, sur de courts séjours de 3 à 7 jours. En attirant tout le monde parce que nous avons tout. " Le conseiller a espéré que la campagne contribue à revitaliser le secteur touristique de la Communauté et a montré tout le soutien du ministère pour sa relance.

Source - Segoviaudaz: VOIR VIDÉO

Ce vendredi 19 juin, l'Office de Tourisme de Sepúlveda rouvrira ses portes au public. Comme ils le déclarent: "Avec enthousiasme, avec une grande responsabilité et en respectant les protocoles de santé et de sécurité, nous avons commencé cette nouvelle normalité."

Ce week-end, seul l'Office de Tourisme restera ouvert mais pour la semaine à venir et début juillet les musées, certaines des églises romanes et la Maison du Parc des faucilles de la rivière Duratón seront ouverts, toujours suivant les protocoles de sécurité et de santé fixés par les autorités.

De l'Office de Tourisme, ils affirment que «Sepúlveda est une destination pour tous les publics et que Sepúlveda allie art, histoire, nature, gastronomie et culture vivante. Sans aucun doute, un cadre idéal pour profiter de cet été de liberté, de repos, d'air pur, d'amis, de famille, de gastronomie, de patrimoine et des nombreuses promenades et itinéraires qui existent dans la ville et ses quartiers et qui le rendent un endroit parfait pour que cet été souhaité devienne un été unique. Profitez avec tranquillité de ce que Sepúlveda offre et de son environnement naturel. »

Plus d'informations sur Sepúlveda: www.turismosepulveda.es

source: Segoviaudaz

septembre 8

En février dernier, la présentation du Plan stratégique du site royal de San Ildefonso (2019) a eu lieu, préparée par la Fondation du parc scientifique de l'Université de Valladolid avec la collaboration de l'Université d'Oviedo. Ce document incluait la nécessité de préparer un plan stratégique de tourisme pour planifier l'activité touristique du site royal. La préparation de ce plan stratégique du tourisme a été directement affectée par l'émergence de Covid 19, une crise sanitaire qui a provoqué une grave crise économique dans le monde et où le secteur du tourisme est l'un des plus touchés.

Dans ce contexte, il a été considéré comme prioritaire de préparer un plan de réactivation de l'activité touristique. Celui-ci a été divisé en huit lignes stratégiques qui comprendront une série de mesures proposées pour son exécution immédiate. En complément de ce plan, une série d'actions ont été incluses pour son développement à moyen et long terme dans le but de planifier l'activité touristique une fois la soi-disant «nouvelle normalité» atteinte, ce document étant le point de départ et un document cadre dans lequel de nouvelles mesures seront intégrées en fonction des besoins détectés dans les différents axes d'action.

L'objectif principal de ce plan est de renforcer la compétitivité de la destination, faisant de La Granja et Valsaín une référence de destinations de qualité, sûres et dignes de confiance pour les visiteurs. Le document a été présenté et a le soutien des différents groupes politiques qui composent la Corporation municipale et le Conseil de collaboration institutionnelle, constitués des principales entités publiques basées dans la municipalité et qui coïncident avec les principaux agents touristiques de la Site royal: patrimoine national, parc national de la Sierra de Guadarrama, centre des montagnes et de la scierie de Valsaín, centre national pour l'éducation environnementale (CENEAM), fondation du Centre national du verre - verrerie royale de La Granja et Parador de tourisme de la Granja .

La proposition d'actions en matière de tourisme part d'une approche transversale, inhérente à l'activité elle-même, qui complète les autres activités économiques de la commune, et qui va au-delà de la sphère municipale, basée sur un modèle de tourisme plus durable, prenant en compte les axes suivants stratégies de planification de la relance du secteur du tourisme.

En ce sens, l'engagement est de mener des actions pour impliquer et coordonner les principaux acteurs impliqués dans l'activité touristique du Site Royal, promouvoir le dialogue social dans le secteur, collaborer et octroyer des aides directes, sensibiliser et sensibiliser à la l'importance de l'activité touristique, positionner le Site Royal comme une destination de qualité, sûre et digne de confiance, relever le défi de la saisonnalité et utiliser les nouvelles technologies pour promouvoir une gestion durable.

source: Le jour de Ségovie

A2598D39 EAEE 2E20 D337CFEA796EB501

Segovia Tourisme rouvre ses centres d'exposition ce mercredi, face aux nouvelles mesures de sécurité et de réduction de capacité mises en place par le gouvernement. À partir d'aujourd'hui, vous pourrez visiter la Monnaie royale, la collection de marionnettes Francisco Peralta, la maison-musée Antonio Machado, le quartier juif et le Wall Didactic Center.

Tous les centres auront des écrans de protection aux comptoirs du service à la clientèle et des distributeurs de gel hydroalcoolique à leur entrée. De plus, une nouvelle signalisation se souviendra de la capacité autorisée dans chaque espace et marquera la direction de l'itinéraire de la visite pour éviter les foules.

D'autre part, le Centre d'accueil des visiteurs poursuit ses travaux, travaux qui permettront sa transformation intégrale et l'adaptation de l'espace aux mesures d'accessibilité universelle, ainsi que son adaptation à la nouvelle situation favorisée par Covid-19. Les travaux poursuivent leur cours établi et le centre prévoit d'ouvrir ses portes début juillet, de sorte que les services fournis par cet espace, tels que le service client et la vente de billets pour les visites guidées, seront effectués aux points d'information et centres d'exposition qui ouvriront à partir du 17 juin. En revanche, en ce qui concerne la vente de billets pour les visites guidées, il est recommandé de les acheter à l'avance via le site www.turismodesegovia.com.

«LA VIE DOUCE»

Le nouveau programme spécial de visites guidées «Sweet living», qui se déroulera du 22 au 30 juin, s'adresse aux Ségoviens qui souhaitent connaître en profondeur le patrimoine de leur ville. Il comprend un total de 6 nouveaux itinéraires. Chaque partie de l'un des centres d'exposition gérés par Turismo de Segovia, où vous pouvez également acheter le billet, bien que pour garantir la participation aux visites - la capacité est petite - il est recommandé de les acheter à l'avance, à partir de ce mercredi, via sur le Web www.turismodesegovia.com.

Les billets pour les visites guidées «Sweet living» ont un prix unique de 5 euros et l'offre couvre les itinéraires suivants: «El Río Escondido» (depuis la Puerta de San Andrés) - les 22 et 29 lundi et vendredi 26 juin à 11.00h23 -; la Senda del Asombro (qui fait partie de la Monnaie royale) - mardi 30 et 24, et mercredi 11.00 juin à 28h et dimanche 17.00 juin à 25h; «Entre jardins et murs» (depuis la Puerta de Santiago) - jeudi 11.00 juin à 27 heures et samedi 17.00 juin à 27 heures -; «Secretos de Arrabal» (Puerta de San Andrés) - samedi 11.00 juin à 22h29 et lundi 17.00 et 28 juin à 11.00h23 -; «Juifs, Maures et Chrétiens» (qui fait partie du Centre d'enseignement du quartier juif) dimanche 30 juin à 25h17.00, mardi 24 et 26 juin et jeudi 17.00 juin à XNUMXhXNUMX; et 'Torres de Segovia, Cigognes au soleil!' (de la Maison-Musée Antonio Machado) - Mercredi XNUMX juin et vendredi XNUMX juin à XNUMX h XNUMX -.

source: L'Adelantado de Segovia

Le camping Cantosal, à Coca, s'apprête à reprendre son activité

Le couple formé par Berta Herranz et David Pérez espère ouvrir la semaine prochaine les installations du camping Cantosal, dans la ville ségovienne de Coca. Ils ont fermé le vendredi 13 mars, deux jours avant que tout ne s'arrête et que les gens soient confinés dans des maisons. Le téléphone sonne depuis plusieurs jours et les demandes proviennent également d'Internet et des réseaux sociaux. Il y a de bonnes attentes pour ce petit camping familial, mais les meilleurs mois sont déjà perdus.

Berta et David ont actuellement la concession publique de ce camping, situé au milieu des pinèdes aux alentours de la ville de Coca, en plein contact avec la nature. Une option pour ces vacances après la désescalade de la pandémie COVID-19, avec la possibilité de louer un bungalow, d'installer une tente ou de stationner un camping-car dans l'un de ses 26 emplacements.

«Il est petit, plus familial de voir la nature, entouré de forêts de pins. C'est calme et c'est ce que les gens recherchent, la tranquillité », explique David Pérez. Une bonne partie de ses clients sont des personnes qui parcourent la Vía Verde del Valle del Eresma, entre la ville de Ségovie et Olmedo, dans la province de Valladolid, à travers l'ancienne ligne ferroviaire Ségovie - Medina del Campo.

Ce chemin naturel est inclus dans le cadre du programme des routes naturelles, qui a également son attrait pour de nombreux étrangers qui parcourent l'intérieur de l'Espagne pour découvrir ses paysages naturels.

Selon les gérants du camping Cantosal de Coca, ils ont aussi le profil des clients intéressés par le tourisme culturel, des familles qui louent un bungalow pour trois ou quatre jours et déménagent pour planifier des excursions et découvrir Medina del Campo, Olmedo, les villes d'Ávila et Ségovie et la ville de Coca. C'est une région avec de nombreuses attractions grâce à ses châteaux impressionnants et son art mudéjar.

Ces options deviennent les grandes alternatives pour cet été atypique 2020, marqué par la fin de la désescalade et les premiers mois de la «nouvelle normalité». David Pérez et Berta Herranz reconnaissent que le téléphone sonne et ils reçoivent déjà les premières demandes d'informations pour savoir quand le camping sera ouvert au public.

L'activité au camping 'Cantosal' reprendra fin fin mois de juin et début juillet, et il y a aussi du mouvement sur son site internet et son profil Facebook.

Trois mois d'inactivité. Les responsables de ce camping à Coca ont décidé de fermer ses portes le 13 mars. À l'époque, ils n'avaient pas de clients. David Pérez raconte l'anecdote qu'ils ont eue avec la dernière personne qui a quitté le camping avant l'entrée en vigueur de l'état d'alarme. Un Catalan avait réservé plusieurs jours de cette semaine, dans le but de pouvoir rendre visite à sa mère dans la résidence où il habite.

«Sa voiture est tombée en panne. L'homme avait vraiment peur parce qu'il ne savait pas s'il allait pouvoir rentrer chez lui ou s'il devait rester ici pendant la quarantaine », explique David Pérez. Enfin, il a obtenu une voiture de location à Madrid et grâce à un ami, il a pu se rendre dans la capitale espagnole, récupérer le véhicule et retourner en Catalogne.

David et Berta admettent qu'ils avaient de bonnes perspectives pour les mois suivants car pour eux le printemps est la haute saison au camping. "Toutes les réservations ont été annulées", résumé, y compris un grand événement qu'ils organisaient au niveau régional, en collaboration avec une association de la ville de Valladolid de Laguna de Duero, pour tenir une réunion avec jusqu'à cinquante caravanes dans leurs installations, avec raison du pont pour la fête de Villalar, le jour de Castilla y León, le 23 avril.

Tout est préparé. Les responsables du camping sont encouragés, malgré les circonstances passées. Ils ont eu de la chance et leur agence a rapidement traité l'aide gouvernementale qu'elle a mise à la disposition des travailleurs indépendants. Au cours de ces semaines, ils en ont profité pour continuer à faire des améliorations car il y a encore "beaucoup à mettre à jour au camping et nous y sommes toujours". Quelques mots dans lesquels il ne cache pas qu'en raison de la crise de la pandémie de coronavirus, ses meilleurs mois de l'année se sont échappés et "tout s'est perdu."

Travail et heures investies pour adapter et préparer les installations aux nouvelles exigences et mesures sanitaires, par exemple dans le bar et la terrasse ou profiter d'un petit parking pour «être aussi une terrasse et avoir plus d'espace». Ils ont donc été informés à leurs abonnés, amis et clients potentiels via Facebook du bar Cantosal, du camping et des bungalows.

Berta et David, sur le site campingcantosal.es, définissent leurs installations comme "un camping dans son état le plus pur, sans conservateurs ni colorants", ainsi que petit, familial, très économique et avec de grandes parcelles, sans oublier leur bar-restaurant qui est "tout un délice".

Dans quelques jours, ils rouvriront leurs portes, après la pause sur le COVID-19, et ils proposeront à nouveau "des vacances en pleine nature", soit en louant un bungalow, avec tout son matériel, soit en arrivant au camping avec la tente et le camping-car et s'installer sur leurs parcelles.

Les entreprises liées au tourisme dans les zones rurales sortent du "frigo" dans lequel elles étaient fermées lorsque le confinement a commencé. Les vacances sont déjà au coin de la rue et les campings sont en forte demande. Les sites passionnés par ce type d'hébergement n'oublient pas de rappeler aux campeurs d'inclure dans la valise: masques, gels hydroalcooliques, gants et produits de nettoyage désinfectants. La nouvelle façon de voyager postcovid.

source: Le jour de Ségovie

Cantosal

Le Conseil élabore un plan d'urgence pour garantir la santé des travailleurs et des visiteurs. A l'occasion de la réouverture, une remise sera appliquée sur les tarifs, valable jusqu'au 31 août. L'utilisation d'un masque sera obligatoire.

Après trois mois fermés au public afin de prévenir l'épidémie de coronavirus du SRAS-CoV-2, l'Alcázar de Segovia rouvrira ses portes au public le lundi 15 juin.

Cela a été annoncé aujourd'hui, dans un communiqué, le conseil d'administration d'Alcazar, qui a élaboré un plan d'urgence qui établit une série de procédures hygiéno-sanitaires, dont l'objectif principal est de garantir la santé des visiteurs et des travailleurs et du reste. de personnes présentes dans vos locaux.

Ce plan est conforme aux exigences légales en vigueur pour chaque phase du processus de transition vers la nouvelle normale et sera modifié si, à l'avenir, ces règles varient.

Quant au contrôle du jaugeage, pour respecter les limitations de fréquentation à l'intérieur des musées et monuments, l'Alcázar utilisera des outils informatiques spécifiques intégrés à son logiciel de gestion. Le contrôle du nombre de personnes qui visitent la forteresse simultanément se fera par la vente de billets par tranche horaire: les groupes doivent acheter leurs billets à l'avance, via le site web oficialentradas.alcazardesegovia.com. Ainsi, la vente à la billetterie est réservée exclusivement aux visites individuelles.

L'utilisation d'équipements de protection individuelle par les travailleurs et les visiteurs est également envisagée. L'utilisation d'un masque sera obligatoire dans tous les terrains de l'Alcazar, y compris la zone d'accès extérieure, pour toutes les personnes de plus de six ans.

Entre autres mesures de ce plan, le Conseil de fondation a installé des cloisons de protection dans les postes de la fonction publique. Par contre, pour contrôler les distances interpersonnelles, des distances de sécurité ont été marquées dans les zones d'attente. La capacité de chacune des salles sera également contrôlée et la surveillance physique à l'intérieur du musée sera renforcée.

De plus, des contrôles de température corporelle peuvent être établis à l'accès à l'enceinte. Une autre mesure est la réduction des contacts interpersonnels physiques, avec la mise en place de brochures en version numérique et la validation des entrées sans contact. Bien que l'argent comptant continue d'être accepté comme moyen de paiement, le paiement par carte est recommandé.

Les procédures de nettoyage et de désinfection ont également été renforcées. De cette façon, la désinfection constante des points de contagion les plus sensibles sera effectuée (toilettes, comptoirs, sièges, garde-corps et mains courantes, dispositifs de vente électroniques, dataphones ...). De plus, un plan général de désinfection sera mis en place pour les espaces communs et les pièces, en utilisant dans chaque cas des produits homologués et respectueux des biens patrimoniaux conservés dans la forteresse. Une autre intervention est l'installation de tapis désinfectants et de distributeurs de gel hydroalcoolique à l'usage des visiteurs et du personnel. D'autre part, la désinfection continue des appareils audio-guides et des systèmes téléphoniques pour les groupes sera effectuée, une fois que la réglementation actuelle autorisera l'utilisation de ces appareils et la réalisation de visites de groupe. Dans le même esprit, la désinfection à l'ozone des uniformes des travailleurs et d'autres articles textiles à usage personnel sera également effectuée.

Le plan comprend des mesures spécifiques pour le transit des visiteurs à travers la tour de Juan II, pour empêcher les visiteurs qui montent de traverser l'intérieur de la tour avec ceux qui descendent. Pour assurer le maintien de la distance de sécurité interpersonnelle, les visites de la tour, qui commenceront dans le Patio de Armas, auront lieu aux heures pré-assignées lors de l'achat des billets. Les espaces de la forteresse ouverts à la visite publique ne seront pas modifiés par l'application du plan d'urgence.

Tarifs promotionnels. A l'occasion de la réouverture, le Conseil d'administration de l'Alcazar a approuvé une réduction du prix des billets d'entrée au monument: l'entrée générale du Palais et Musée du Collège royal d'artillerie, dont le prix était de 5,5 euros, coûtera 3,5, 2 euros; l'entrée de groupe coûtera 31 euros. Ces tarifs promotionnels seront en vigueur jusqu'au 2020 août 14. L'Alcázar de Segovia maintiendra ses heures d'ouverture régulières gratuitement pour les citoyens de l'Union européenne qui visitent l'Alcázar individuellement et acquièrent l'entrée du Palais et du Musée du Collège royal de Artillerie à la billetterie de l'Alcazar, tous les mardis sauf les jours fériés de 00h16 à 00hXNUMX

La réouverture des monuments et des espaces culturels dans une ville comme Ségovie, où le patrimoine historique et artistique et le tourisme culturel ont un poids important, «est un facteur important pour le rétablissement de la normalité. La promotion d'actions visant à promouvoir la connaissance de l'Alcazar auprès des Ségoviens a toujours été un objectif important pour le conseil d'administration », indique l'agence. En ce sens, l'entrée pour les résidents de Ségovie et de sa province maintiendra le prix spécial de 1 euro après réouverture. "Jusqu'à ce que les restrictions à la mobilité soient levées", ajoute l'agence, "les résidents de la province de Ségovie auront une occasion exceptionnelle de visiter l'Alcázar pratiquement exclusivement, comme ils ne l'ont jamais été auparavant".

source: Le jour de Ségovie

Alcazar

Les téléspectateurs de CyLTV ont déjà choisi les 18 villes finalistes de la IV édition du concours «La plus belle ville de Castilla y León», organisée par la télévision régionale, à laquelle 98 localités de toute la Communauté ont participé cette année. Du 19 mars, date à laquelle la phase provinciale a commencé, jusqu'à ce matin, qui s'est terminée, près de 20.500 XNUMX votes ont été enregistrés sur le site Web du concours.

Les 18 finalistes correspondent aux deux villes les plus votées de leur province, l'une dans la catégorie des villes jusqu'à 1.000 1.000 habitants et l'autre dans la catégorie 10.000 XNUMX à XNUMX XNUMX habitants. Ainsi, dans la catégorie des petites villes, ils représenteront leur province dans la phase finale Bonilla de la Sierra (Ávila), Sedano (Burgos), Balboa (León), Fuentes de Nava (Palencia), San Felices de los Gallegos ( Salamanque), Caballar (Ségovie), Romanillos de Medinaceli (Soria), Mucientes (Valladolid) et Castroverde de Campos (Zamora).

Dans la catégorie des grandes villes, de 1.000 10.000 à XNUMX XNUMX habitants, les spectateurs ont choisi Madrigal de las Altas Torres (Ávila), Villadiego (Burgos), Sahagún (León), Villamuriel de Cerrato (Palencia), Alba de Tormes ( Salamanque), El Espinar (Ségovie), El Burgo de Osma (Soria), Tordesillas (Valladolid) et Toro (Zamora).

Tous seront les protagonistes de l'émission «La plus belle ville» que l'on peut voir sur La 7 de CyLTV en octobre. À travers la télévision, ils montreront leur beauté, leur héritage et leur tradition et expliqueront pourquoi ils méritent d'être «la plus belle ville de Castilla y León». Cette année, en apéritif, durant les mois de juillet et août, les émissions «Les plus belles personnes» seront diffusées sur La 7 et La 8 sur CyLTV, avec des extraits de toutes les villes participant aux années précédentes.

Le concours se poursuivra jusqu'en décembre, date à laquelle le vote se terminera et les noms des villes gagnantes seront connus. 3.000 euros de matériel électronique et la plaque souhaitée qui les accrédite comme «La plus belle ville 2020» seront emportés dans leurs villes.

Vous pouvez laisser votre vote à: https://www.elpueblomasbello.es/

Il s'agit déjà de la quatrième édition du concours promu par Castilla y León Televisión pour montrer la valeur du patrimoine, de la nature, de la culture, des traditions et de la qualité humaine qui existe dans toute la Communauté. Les années précédentes, les gagnants étaient les villes ségoviennes de Pedraza et Coca en 2019; Peñaranda de Duero (Burgos) et Villalón de Campos (Valladolid) en 2018; et Salduero (Soria) et Villafranca del Bierzo (León) en 2017.

source: Segoviaudaz

cheval 324x235

Les fontaines monumentales ne fonctionneront pas pour éviter les foules

Le Palais Royal de La Granja de San Ildefonso et ses jardins ont rouvert au public ce mercredi après près de trois mois de fermeture en raison de la crise sanitaire des coronavirus et offriront un accès gratuit à ses installations jusqu'à la fin de cette semaine. Comme l'a déclaré le maire d'El Real Sitio de San Ildefonso, Samuel Alonso dans une interview à Efe, il s'agit d'une occasion sans précédent pour les Ségoviens de visiter l'enclave sans touristes du reste de l'Espagne et de l'étranger, qui ne peuvent pas passer par le restrictions de mobilité de l'état d'alarme.

Le conseiller municipal a comparé cette circonstance à l'époque des XVIIIe et XIXe siècles, lorsque les rois qui résidaient au Palais ont ordonné la fermeture des jardins afin de s'y promener: «A l'époque moderne, il n'y a pas eu d'autre opportunité comme celle-ci pour les habitants du province », a-t-il souligné.

Plus précisément, c'est Felipe V qui a créé ce site royal en tant qu'œuvre personnelle afin de prendre sa retraite en 1724, mais comme il est revenu sur le trône immédiatement après la mort de son fils Luis I, cette retraite a constitué sa résidence d'été, une utilisation qui a duré jusqu'à Le règne d'Alphonse XIII.

A la recherche d'une expérience plus ou moins majestueuse, des visiteurs comme Sofía López, 18 ans et originaire de La Granja, sont venus tôt ce jeudi matin, qui ont admis qu'elle était "très excitée" de revenir aux Jardins du Palais, encore plus avec ce calme insolite. "Il est très calme de pouvoir admirer les Jardins en toute tranquillité", a indiqué la jeune femme, qui a toutefois souligné qu’elle attendait un regain rapide du tourisme de la part de la commune car il est "nécessaire à la ville".

La réouverture du Palais Royal de la Ferme de San Ildefonso coïncide avec celles du reste des enceintes dépendant du Patrimoine National comme le Palais de Riofrío, dans la même ville, le Palais Royal de Madrid, ceux d'El Pardo et d'Aranjuez ou le Monastère de San Lorenzo de El Escorial.

Tous seront régis par des mesures de sécurité similaires autour de la prévention de la contagion du coronavirus, qui a été détaillée ce mercredi par le délégué du patrimoine national à Ségovie, Nilo Fernández. Les visiteurs doivent garder des distances de sécurité à tout moment et porter un masque, les toilettes seront fermées et les 70 bancs en bois ont été retirés des jardins et les anciens ont été désactivés afin que personne ne puisse s'asseoir.

Ils surveilleront le respect de ces restrictions et d'autres telles que l'interdiction de pratiquer le sport dans les jardins ou de faire des «cercles» de personnes le dispositif de sécurité habituel de l'enclave, formé d'agents de la garde civile, de la police nationale et d'autres d'une entreprise privée qui a le service attribué.

Des restrictions de capacité ont également été établies, de 322 personnes dans le cas des Jardins et 90 par heure dans le Palais, et les visites ne devraient être réservées en ligne que dans le deuxième cas: «Je voudrais que ce soit aujourd'hui 90 personnes au Palais », a commenté Fernández.

Le délégué du Patrimoine National à Ségovie, a également annoncé que cette année il n'y aura pas de saison des sources car il ne peut garantir qu'il n'y aura pas de foule et vu la décision du maire du Site Royal de suspendre les fêtes patronales de San Luis, au mois d'août .

Fernández a expliqué que la question des jeux d'eau dans les fontaines de jardin "ne peut pas être traitée", c'est pourquoi National Heritage a choisi d'annuler la saison en 2020. "C'est dommage mais c'est le cas, il faut accepter les choses comme il vient », a-t-il expliqué, bien qu'il y ait un sentiment de tristesse à propos de l'association unique entre les fontaines, les jardins et le palais, rapporte Ical.

À l'occasion de la réouverture, la sous-déléguée du gouvernement de Ségovie, Lirio Martín, s'est rendue dans les locaux ce mercredi, qui a invité tous les Ségoviens à imiter son exemple dans des déclarations aux médias: «Venez profiter de cet environnement, car nous Nous le méritons tous ", a-t-il déclaré.

source: Castilla Segovia Nord

réouverture de la ferme 02 kbZ U1104688587500iG 624x385El Norte

Les actions programmées dans le cadre du plan «REactiva» ont un investissement de 410.000 XNUMX euros

L'un des secteurs les plus touchés par la crise de Covid-19 est le tourisme. Depuis près de trois mois, la province voit les hôtels et les établissements hôteliers ralentir leur activité. Afin de relancer l'économie dans ce domaine, le Conseil départemental, à travers le programme «Ségovie, province REactiva», lance le plan «REinventa», qui vise à promouvoir le tourisme rural, familial et naturel proposé par le Province.

Selon le président du Conseil provincial, Miguel Ángel de Vicente, ce programme est présenté comme "la meilleure alternative au tourisme de masse, car dans notre province, vous pouvez profiter de ce tourisme de repos et sans foules, dont nous devons fuir dans ces des moments ". Pour cette raison, l'institution provinciale, à travers son organisation Prodestur, va lancer six lignes d'aide dotées de 410.000 XNUMX euros qui s'ajoutent au travail d'accompagnement, de conseil et d'information qui a été mené pendant tous ces mois avec le différents agents impliqués dans le secteur.

De plus, depuis le début de l'état d'alerte, différentes campagnes audiovisuelles ont été menées pour maintenir la province de Ségovie dans la rétine des visiteurs, des images afin qu'ils n'oublient pas que Ségovie est la destination idéale qui les attend lorsque la mobilité est autorisée. Pour De Vicente, "cette année, nous devons concentrer tous nos efforts sur la réalisation des" 4S ": sécurité, santé, durabilité et solidarité, lors de la planification de notre stratégie touristique."

UN TOTAL DE 1.234.000 XNUMX XNUMX EUROS
L'organisme autonome Prodestur avait un budget de 1.033.000 euros pour 2020, mais les conséquences de la pandémie et la nécessité de soutenir le secteur l'ont fait augmenter de 210.000 euros, atteignant un montant total de 1.243.000 euros, bien que la contribution à la réalisation de ces actions extraordinaires s'élève à 410.000 200.000 euros. Parmi ceux-ci, 150.000 60.000 euros proviennent d'autres éléments du budget qui ont été modifiés, 2019 XNUMX euros de l'ELTUR de la Junta de Castilla y León et les XNUMX XNUMX euros restants correspondent aux restes du Trésor de XNUMX.

Au sein de ces six lignes d'aide, le Conseil provincial rejoint le Plan d'Emploi Touristique (ELTUR) promu par la Junta de Castilla y León, à partir duquel 19 emplois seront créés, près de 60% de plus que lors du dernier appel à Douze travailleurs ont été embauchés. Ces contrats seront de 190.000 10.000 euros, 150.000 40.000 euros par travailleur. Ainsi, l'administration régionale prendra plus de 180 XNUMX euros et l'institution provinciale contribuera les XNUMX XNUMX euros restants, pour des contrats de XNUMX jours.

Les professionnels sous contrat, qui auront des profils différents, des informaticiens ou des gestionnaires de communauté aux analystes de laboratoire, en passant par les diplômés en tourisme et en publicité, exerceront différentes fonctions dans la province afin que certains travaillent en contact direct avec les entrepreneurs du tourisme, les aidant à créer et à commercialiser leurs produits, afin qu'ils puissent promouvoir leurs établissements en collaboration avec les entreprises de leur environnement. D'autres analyseront les opportunités, les forces, les faiblesses et les menaces des établissements, en faisant des plans de développement pour eux, et d'autres concentreront leurs efforts sur la promotion et la commercialisation de toutes les initiatives qui vont de l'avant. De plus, des postes seront créés pour le développement des itinéraires agrotouristiques. Enfin, quatre personnes seront embauchées pour collaborer à la gestion touristique des villes de la province de plus de 5.000 XNUMX habitants: San Ildefonso, Cuellar, El Espinar et Palazuelos de Eresma.

Concernant les mesures économiques et fiscales, une aide d'un montant total de 50.000 500 euros sera octroyée pour le paiement de loyers ou d'hypothèques aux indépendants à activité exclusive et aux entrepreneurs du secteur touristique d'au moins trois personnes embauchées. L'aide sera d'un maximum de XNUMX euros et sera accordée à condition de ne pas avoir reçu d'aide d'autres administrations publiques.

D'un autre côté, les bonus «Réinventez vos vacances» seront lancés, articulés dans trois directions. Le premier, doté de 25.000 333 euros, qui ira aux 75 premiers Ségoviens (2020 euros chacun) qui réservent leurs vacances en hébergement rural dans la province de Ségovie en 25.000. Le second, également doté de 333 75 euros, mais destiné à les 20.000 premiers visiteurs du reste de l'Espagne (750 euros chacun) qui réservent leurs vacances dans notre province cette année. Et le troisième, avec un budget de 20 250 euros, destiné aux établissements de restauration et aux entreprises d'activité, de sorte que les 70.000 premiers clients qui réservent leurs déjeuners / dîners dans des restaurants de la province de Ségovie auront une remise de XNUMX euros, à responsable du conseil du comté, comme les XNUMX premières personnes. Dans tous les cas, un maximum de cinq chèques sera autorisé par logement / restaurant. Cette ligne d'aide représente un montant total de XNUMX XNUMX euros.

source: L'Adelantado de Segovia

12 1 Présentation Reinvent 58 1 696x464

Les Palais royaux de La Granja et Riofrío rouvrent leurs portes demain, mercredi, après avoir été fermés au public lors de la crise sanitaire provoquée par Covid-19. National Heritage a décidé que la visite de ces sites royaux est gratuite à partir de ce jour jusqu'au dimanche 14 juin prochain. En outre, l'institution rappelle que l'accès sera gratuit pendant toutes les heures d'ouverture pour différents groupes, tels que les personnes en chômage légal, les familles nombreuses, les personnes handicapées ou les enfants de moins de cinq ans, entre autres.

Les heures d'ouverture des palais La Granja et Riofrío seront du mardi au vendredi, de 10 h à 16 h, et les samedis et dimanches de 10 h à 19 h. À partir de la semaine prochaine, l'entrée sera également gratuite pour tous les visiteurs, le mercredi, toute la journée et le dimanche, de 15 h à 19 h. Les lundis seront fermés. Les billets peuvent être achetés en ligne sur le site Web du patrimoine national.

La réouverture des sites royaux coïncide avec le passage à la phase 2 de la province de Ségovie. Le projet de réouverture dans tout le pays a commencé le 11 mai avec l'ouverture des Jardines de Aranjuez au public, et plus récemment, avec les Jardines del Campo del Moro, à Madrid; celui du palais de l'Almudaina, dans les îles Baléares; et celle du monastère de Yuste, en Estrémadure. Pour mener à bien ce plan, National Heritage a suivi le protocole de sécurité et les nouvelles règles d'accès pour la prévention de la contagion de Covid-19. Conçu selon les indications du plan de détartrage du gouvernement espagnol, il offre une sécurité maximale pour les visiteurs et les employés.

Le président du Patrimoine national, Llanos Castellanos, explique que la décision d'offrir des visites gratuites à tous les visiteurs jusqu'à dimanche prochain, "répond au souhait de cette institution de promouvoir les visites des sites royaux après la situation provoquée par le coronavirus" .

Une promenade dans ces espaces contribuera sans aucun doute à recharger l'énergie et à avancer de manière plus positive.

La construction du palais et des jardins de La Granja, selon la forme initiale destinée à la retraite du roi Felipe V, a été réalisée entre 1720 et la fin de 1723. Le 10 janvier 1724, Felipe V a annoncé à San Ildefonso qu'il abdiquait en son fils Luis I, dont la mort prématurée en août de la même année a contraint le «père roi» à retourner sur le trône. La Ferme a également dû s'adapter à ce changement, car étant la résidence d'un ancien souverain, elle est devenue le site royal préféré du monarque régnant. Le Palais, initialement de dimensions modestes, a dû être agrandi, tout comme le jardin aux dépens du parc, en y ajoutant de nouvelles fontaines plus magnifiques. Au cours des années suivantes, l'activité constructive et décorative est constante, ralentie par la mort du roi. Sa veuve, Isabel de Farnesio, jouit alors du Palais, et lorsque son fils Carlos III accéda au trône, il rendit au Site Royal toute sa splendeur. La vie de la Cour à La Granja s'est poursuivie, d'une autre manière, tout au long du XXe siècle.

source: L'Adelantado de Segovia

13 1kama Musées San Ildefonso Dia Palais Royal Fuentes KAM0792 696x464

La Commission du tourisme du Groupe des villes du patrimoine mondial d'Espagne, à laquelle participe la conseillère pour le tourisme de la ville de Ségovie, Claudia de Santos, a approuvé le lancement d'une campagne de publicité destinée au marché national qui va se développer de juin à décembre 2020.

Comme l'explique le président du groupe et maire d'Ibiza, Rafael Ruiz, "nous allons allouer un investissement de 243.000 15 euros pour promouvoir nos villes sur les différents territoires du pays, puisque nous sommes un groupe de XNUMX villes dont les centres historiques sont classés au patrimoine mondial par l'Unesco, mais parfois les Espagnols ignorent nos trésors. Dans cette phase de nouvelle normalité, dans laquelle nous voyagerons différemment, nous voulons que nos visiteurs connaissent toutes les ressources monumentales et naturelles que nos villes offrent, qui sont aussi des destinations touristiques proches et sûres ».

"IL Y A UN SOUHAIT DE VOYAGER"
Le président du Groupe a ajouté que l'annulation de la promotion dans les salons internationaux du tourisme a permis de réaliser cet investissement: «Nous savons que cette année, il y a une envie de voyager et d'une manière différente. Étant donné que nous allons tous voyager davantage à l'intérieur de nos frontières, nous avons choisi trois villes importantes avec un grand volume de population telles que Valence, Madrid et Bilbao pour une campagne de publicité qui sera également menée dans les moyens de transport et plus spécifiquement dans Stations de métro, bus et mobilier urbain pour que ses citoyens nous connaissent ».

Lors de la réunion, Ruiz a rappelé que la demande d'amélioration de la connectivité ferroviaire, aérienne et maritime pour les destinations avec le sceau Unesco avait déjà été transférée au gouvernement espagnol. Dans le même esprit, il a indiqué que «nous savons que Turespaña va lancer une campagne pour le territoire national dans laquelle la richesse patrimoniale de nos villes sera également présente et nous tenons à remercier le canal de communication fluide que nous avons maintenu avec le ministre du Tourisme. et le secrétaire d'État en ces temps incertains ».

NUIT DU PATRIMOINE
D'un autre côté, le président du Groupe a encouragé à participer à la célébration de «The Heritage Night»: «Bien que de nombreux événements que le Groupe avait prévus aient dû être suspendus, nous sommes ravis de célébrer l'une de nos initiatives stellaires le 12 septembre. : le Heritage Scene Dance Festival et toutes les activités qui auront lieu dans les quartiers historiques de nos villes dans le cadre d'un événement historique et consolidé dans le panorama culturel de notre pays, comme The Heritage Night, La Nit del Patrimoni , A Noite do Patrimonio ».

source: L'Adelantado de Segovia

10 1kama Balloon Trip Festival Cathedral Barrio Caballeros KAM6867 696x464

La forteresse dispose déjà d'un plan d'urgence pour garantir la sécurité des visiteurs lorsqu'elle décide de s'ouvrir au public.

Depuis le 13 mars dernier, les portes de l'Alcázar de Segovia ont été fermées au public, en réponse à la crise sanitaire de Covid-19 qui a frappé sans discrimination tous les secteurs, les obligeant à adopter des mesures préventives pour empêcher l'expansion de la propagation du virus. Après une année 2019 historique dans l'histoire de la forteresse, qui a dépassé son record historique de visiteurs avec près de 755.000 personnes, les près de trois mois de fermeture signifieront un sérieux revers dans les revenus gérés par le conseil d'administration de la forteresse, qui se nourrit non seulement pour l'entretien et la conservation du bien historique, mais aussi pour les dépenses du personnel qui prend soin, expose et protège son précieux patrimoine historique.

Les progrès dans le processus de désescalade jusqu'à ce que la situation «nouvelle normale» rapproche la date de la réouverture au public de l'Alcázar; et en fait la phase 2 dans laquelle Ségovie entre demain permet déjà l'ouverture de monuments et d'équipements culturels, à condition que les visites ne dépassent pas un tiers de la capacité.

Mais le conseil d'administration a opté pour la prudence et n'a pas encore déterminé quand il rouvrira ses installations pour les visites; Mais si vous avez préparé un plan d'urgence dans lequel vous prévoyez l'application des mesures de distanciation sanitaire et sociale établies par les autorités sanitaires.

Le maire de l'Alcázar et directeur de l'Académie d'artillerie, le colonel Alejandro Serrano, a assuré que le conseil "est déjà en contact avec les responsables régionaux et municipaux du tourisme pour discuter des stratégies communes pour relancer le tourisme dans la province", parmi lesquels seront encadrés l'ouverture aux visites du monument.

Pour cela, l'adaptation des installations a été prévue dans le plan d'urgence conformément aux exigences des autorités, en termes de limitation de capacité, de mise en place de barrières de protection physique aux accès et aux postes de contrôle pour la protection du personnel. ou l'utilisation obligatoire d'un masque et le dimensionnement des points de distance interpersonnelle.

Le colonel Serrano a souligné que pendant ce temps, le renforcement de nettoyage sera "fondamental" dans les zones les plus courantes du monument, et des distributeurs de gel seront disponibles, et le service d'audioguide ne sera pas disponible pour éviter les contagions.

Dans les zones les plus difficiles telles que la visite de la tour - l'une des plus demandées par les visiteurs -, le colonel Serrano a expliqué que l'accès se fera en petits groupes de 20 personnes maximum et qu'un itinéraire d'entrée sera établi et la sortie qui empêchera les touristes de traverser dans l'espace étroit des escaliers d'accès, ainsi que le temps de séjour au sommet seront limités pour accélérer la présence des visiteurs.

En plus de ces mesures, le conseil d'administration prévoit d'ouvrir avec une réduction du prix d'entrée pour stimuler l'arrivée de nouveaux visiteurs, car "bien que nous pensons que le prix actuel n'est pas excessif -5,50 euros entrée générale et 3.50 euros pour les étudiants, plus de 65 ans et les enfants entre 5 et 16 ans - nous pensons que cela peut maintenant nous aider à faire un effort pour rendre la visite plus attrayante si possible ».

LES TRAVAUX DE REMODELAGE AVANCENT VERS UN RYTHME "RAISONNABLEMENT NORMAL"

Les travaux de rénovation de la Plaza de la Reina Victoria Eugenia - l'un des projets les plus ambitieux entrepris par le conseil d'administration au cours des dernières années et qui changeront diamétralement l'apparence de l'environnement qui précède l'entrée du monument - ont également été affectés par la pandémie, car le travail a dû être suspendu pendant 10 jours en raison de l'état d'alerte qui a suspendu le travail dans les services non essentiels au cours de ses premières semaines. Malgré cela, le colonel Alejandro Serrano a assuré que le hiatus n'avait pas réduit l'efficacité au travail et que les travaux se déroulaient à un rythme "raisonnablement normal", compte tenu des circonstances. Ainsi, il a indiqué que la zone à côté de la partie sud de la paroi du mur est "pratiquement terminée" et sera ouverte au public pour l'été, car elle comprend l'accès aux monuments et les services de restauration.
Quant à la zone nord, les travaux se poursuivent avec la réalisation de dégustations archéologiques et l'installation de canalisations et de câbles pour les différents services d'approvisionnement, raison pour laquelle le colonel Serrano était "raisonnablement satisfait" de l'état actuel d'exécution. du projet.

source: L'Adelantado de Segovia

04 1kama Alcazar Tourists KAM4050 696x464

Le ministre de la Culture et du Tourisme, Javier Ortega, et la directrice générale du tourisme, Estrella Torrecilla, ont présenté aujourd'hui le timbre `` Tourisme de confiance '', promu par la Junta de Castilla y León comme une alternative gratuite au timbre de paiement `` Safe Tourism Certified ''. lancé par l'Institut pour la qualité du tourisme espagnol à l'échelle nationale et qui coûte entre 300 et 800 euros. L'objectif de cette proposition, a souligné Ortega, est "que le tourisme de la Communauté retrouve sa force et son leadership dans les meilleurs délais, dans les meilleures conditions de sécurité pour les voyageurs". Jusqu'à présent, d'autres autonomies telles que l'Andalousie, la Galice, la Communauté de Valence ou la Catalogne ont déjà lancé leurs propres labels.

Sur une base volontaire, ils peuvent demander ces hôtels, auberges, campings, hébergements ruraux, restaurants, agences de voyage, tourisme actif et écotourisme, guides et offices de tourisme autonomes, à condition qu'ils respectent le protocole spécifique de leur activité, approuvé par le secrétaire d'État au Tourisme dans les onze guides déjà disponibles pour le secteur. Entre autres, ils doivent disposer de mécanismes pour informer le personnel dans la mise en œuvre des mesures fixées par la Santé; ils devront avoir un engagement explicite de la direction de l'entreprise ou de l'entité en termes de sécurité et de confiance des touristes; et disposer d'un protocole connu de tous les travailleurs, pour agir en cas d'observation de clients ou salariés présentant des symptômes compatibles avec COVID-19, en tout cas en suivant les directives de prévention des risques professionnels et des autorités sanitaires.

Les exigences seront publiées "prochainement" dans le Bocyl, selon le directeur, dans le but qu'il puisse avoir une "mise en œuvre immédiate", selon les mots du directeur général, qui a expliqué que du coup les professionnels des établissements participent déjà dans les cours de formation à cet égard.

Le sceau aura trois phases dans sa mise en œuvre. Le premier d'entre eux sera l'évaluation, qui devra être effectuée par l'établissement lui-même, en signant une déclaration de conformité responsable, qu'il enverra au ministère. Une fois la déclaration de responsabilité présentée, sans plus tarder, le sceau sera accordé aux établissements qui répondent aux exigences établies pour le sous-secteur auquel ils appartiennent. Dans cette phase, un système sera établi par lequel le touriste deviendra un «validateur» du sceau et pourra communiquer ses plaintes et suggestions en privé, grâce à un système de code QR, qui se connectera avec une simple enquête, dans le Ils vous interrogeront sur les mesures de protection contre les maladies les plus importantes prises par l'établissement où vous avez séjourné.

Enfin, le système d'audit sera défini de manière à ce que les établissements qui obtiennent de mauvais scores par "quatre ou cinq" clients, reçoivent la visite d'un auditeur spécialisé dans la réglementation du sceau et évaluent la situation pour décider de son maintien ou de son retrait.

"Le sceau n'aura pas d'effet de sanction, mais se concentre exclusivement sur la promotion, puisqu'il sera présent dans toutes les campagnes que nous menons, comme celle qui débutera le 20 juin et qui sera puissante, au niveau national, avec une présence dans réseaux sociaux, télévision, presse écrite et radio. C'est volontaire et nous ferons une liste des établissements qui se conforment et qui ont ce sceau de confiance. S'ils ne répondent pas aux exigences, il pourrait être retiré et ils pourraient le récupérer plus tard lorsqu'ils se réuniront à nouveau », a expliqué Torrecilla.

Le conseiller a noté que l'insigne "est né avec le COVID-19 mais a une vocation claire de permanence", car "la situation actuelle exigeait de donner une garantie supplémentaire de confiance au touriste ou au visiteur de la Communauté, que certaines exigences sont remplies pour que ils vont au-delà de ceux qui existaient déjà ». "Le sceau est là pour rester", a conclu Torrecilla, qui a expliqué que le timbre vise à "stimuler le tourisme dans la Communauté et le relier au tourisme de confiance"

Le logo de ce sceau est circulaire avec le nom «Trusted Tourism» en espagnol et en anglais, sur une image «très simple» du toit d'une maison avec une cheminée d'où émerge un petit cœur, le tout «avec des couleurs distinctives de son propre conseil ». Ce sceau certifie que l'établissement ou l'activité touristique est conforme aux recommandations établies par le ministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, par le biais de l'Institut pour la qualité touristique espagnole, afin de minimiser le risque de contagion de la maladie.

Demande d'extension de capacité

Le directeur général a confirmé qu'ils avaient transféré au secrétaire d'État au Tourisme la demande de l'Association hôtelière de Castilla y León qu'en phase 2, la capacité de ces établissements puisse passer de 40% actuellement fixé à 50%. cent, une mesure qui, à son avis, lui permettrait de continuer à maintenir des distances de sécurité.

Comme il l'a expliqué, pour le moment les établissements castillans et léonais reçoivent des demandes et des demandes de voyageurs de Madrid, du Pays Basque et de Castilla-La Mancha, qui «recherchent des espaces dans les zones rurales, avec des maisons unifamiliales et des maisons de longue durée, avec un moyenne de dix à quinze jours. En outre, il a expliqué que le ministère s'efforce toujours de reformer une entité d'envergure régionale qui représente le tourisme rural, car "ce serait un pari très important" d'avoir un interlocuteur unique, et a choisi de relier cette nouvelle figure avec l'écotourisme.

source: Segoviaudaz

Logo du Conseil

Les chaînes publiques implantées à Ségovie et sur le site royal reprendront ainsi l'activité, après avoir entrepris des travaux de renforcement de leurs protocoles d'hygiène et de sécurité.

Paradores rouvrira tous ses hôtels et espaces gastronomiques le 25 juin, après avoir renforcé ses protocoles d'hygiène et de distanciation afin de garantir la sécurité des clients et des employés.

Les établissements sont fermés depuis le 15 mars en raison de la pandémie de coronavirus. Une fois la désescalade des mesures de confinement entamée, le réseau public a décidé de rouvrir tous les Paradores au public en même temps.

Le fait que la plupart des Paradores soient situés dans des endroits reculés, ainsi que la taille de leurs hôtels, presque tous moyens ou petits, «facilite la mise en place rigoureuse de contrôles de sécurité et d'hygiène pour en faire le lieu touristique le plus sûr où pour pouvoir passer les vacances », comme l'a fait remarquer la chaîne. «Nous sommes une destination de confiance. Nous avons renforcé nos protocoles d'hygiène et de nettoyage afin que nos clients bénéficient des garanties de sécurité maximales avec un traitement personnalisé et la qualité qui caractérise Paradores », a déclaré le président de la chaîne hôtelière, Óscar López.

Coïncidant avec l'annonce de la réouverture de tous les paradores, la chaîne hôtelière présente la quatrième phase de sa campagne de marque sous le titre 'Veraneadores' et lance une offre qui permet de réserver des chambres à partir de 65 euros (hébergement pour deux personnes pour des séjours à partir de Du 25 juin au 31 juillet), désormais en vente pour les Amigos de Paradores - programme de fidélité de la société hôtelière - et à partir du 30 mai pour le reste de la clientèle. Comme l'a confirmé la chaîne hôtelière publique, à cette date, le 25 juin, le Parador Costa da Morte (Muxía, La Corogne) ouvrira ses portes pour la première fois et rouvrira le Parador de Aiguablava (Begur, Gérone) après une réhabilitation complète.

Avec cette réouverture, il est prévu qu'à partir de juillet prochain son activité s'intensifiera en raison de l'arrivée également de touristes étrangers, habituels dans cette chaîne hôtelière.

source: L'Adelantado de Segovia

12 1kama Parador Segovia KAM0837 696x464

Mardi, le musée le fera. Le bâtiment historique adapte son offre aux mesures de sécurité et de jaugeage autorisées en phase 1

Coïncidant avec le jour de San Fernando, date indiquée dans le calendrier festif de La Granja (Ségovie), la Verrerie Royale rouvre ses portes aujourd'hui avec l'intention de continuer à offrir aux visiteurs l'héritage de son histoire et le bon travail de son artisans, avec un horaire réduit de 10.00h15.00 à 2hXNUMX. De plus, le mardi XNUMX juin le musée le fera, aux mêmes horaires.

Avec l'arrivée de la phase 1, une nouvelle étape commence dans laquelle la Royal Glass Factory veut refaire surface pour donner le meilleur de son équipe humaine. Le magasin rouvre ce week-end, avec des horaires réduits de 10.00h15.00 à 2hXNUMX, fermant ses portes le lundi. Le Musée du Verre, autre pilier de ce bâtiment, accueillera à nouveau les visiteurs le mardi XNUMX juin aux mêmes heures.

De la verrerie royale de La Granja, ils ont expliqué que la réouverture du magasin et du musée a lieu après la mise en œuvre de tous les protocoles sanitaires requis par le gouvernement central, qui garantissent la sécurité des travailleurs et des visiteurs. Tout au long des plus de 16.000 1 mètres carrés de la zone du musée qui peuvent être visités, une capacité réduite d'un tiers est marquée au cours de la phase XNUMX, qui sera augmentée à mesure que des progrès seront réalisés dans les phases de désescalade suivantes.

Conformément aux recommandations du gouvernement, le musée est périodiquement nettoyé et désinfecté, avec le soin nécessaire pour les surfaces à valeur historique ou artistique. D'autre part, et pour garantir la sécurité des travailleurs et des visiteurs, il y a une modification des itinéraires, des entrées et des sorties sont ordonnées et l'exclusion des salles qui ne permettent pas de maintenir la distance minimale de sécurité. Les visites seront gratuites, non guidées, tandis que des ateliers didactiques et autres activités culturelles seront activés ultérieurement en fonction de l'évolution de l'épidémie.

Une autre des mesures établies est un système d'attente à l'accès dans le but de garantir le respect de la distance de sécurité de 2 mètres. Enfin, le personnel du musée et du magasin sera protégé par des cloisons en méthacrylate ou en verre, des solutions désinfectantes, des masques et des gants. Les masques seront obligatoires pour les visiteurs, ceux de plus de 60 ans auront la priorité et pour les visiteurs enregistrés dans la province de Ségovie, un taux réduit de 50% s'appliquera et les résidents de la municipalité pourront entrer gratuitement.

Au cours de la visite, vous pourrez voir les expositions permanentes sur les techniques du verre, le verre La Granja, le vitrail Maumejean, le verre d'Europe centrale et le verre contemporain, en plus de l'exposition temporaire de Toni Zuccheri, qui dure jusqu'à la fin août. Le visiteur pourra admirer à la fois la technique du soufflage du verre et la technique de la sculpture.

Tout au long de l'emprisonnement, les portes de l'usine ont été virtuellement ouvertes grâce à la campagne #CulturaADomicilio, pour découvrir ce bâtiment singulier à travers des histoires brèves et intéressantes, des anecdotes et des événements qui se sont produits dans ses murs pendant ses près de trois siècles d'histoire et connaissent même certaines de leurs techniques.

source: Le jour de Ségovie

La possibilité de faire des activités touristiques revient avec la phase 1. Le propriétaire de la compagnie de vol en ballon «Toujours dans les nuages», Cristian Viosca, a souligné qu'ils avaient remarqué le désir des gens de participer et de partir, demandant toujours tous les mesures sanitaires. Pour le premier week-end de juin, ils ont lancé leurs trois premières options pour survoler Ségovie, Tolède et Aranjuez (Madrid). Les participants à ces vols doivent provenir de la province elle-même.

«On passe de 100 à zéro en un instant, d'un jour à l'autre. L'activité touristique s'est complètement arrêtée et pour nous c'était un bâton très sérieux car nous venions d'une situation touristique croissante, d'une période de planification, de nouveaux projets », résume Cristian Viosca.

Avec l'entrée de toute la province de Ségovie dans la phase 1, le «bout du tunnel» commence à être vu et le désir des gens de recommencer est plus qu'évident, le désir de partir. "Ce changement est assez positif", a déclaré le responsable de "Toujours dans les nuages", précisant que "ce n'est pas facile de revenir".

Sur leur site Web et leurs profils de réseaux sociaux, ils expliquaient à leurs clients potentiels comment était la situation et maintenant qu'il est possible de planifier et d'offrir des événements, ils ont lancé trois vols qui sont, selon Viosca, "en train de compléter les groupes minimaux", car seulement dix personnes au maximum sont autorisées pendant la phase 1.

Les ballons de «Toujours dans les nuages» verront les villes de Ségovie, Tolède et Aranjuez (Madrid) avec une vue plongeante. Les membres de cette aventure aérienne doivent provenir de ces mêmes provinces car les mouvements vice-provinciaux ne sont pas encore possibles. Pour le moment, la réponse est positive.

Pour Cristian Viosca dans son secteur, comme cela s'est produit dans de nombreux autres, il existe "de nombreux règlements génériques mais très peu spécifiques" de la part des administrations, en plus de manquer aux fabricants de ballons de "se mouiller", notant qu'ils ont opté pour prendre en compte et adopter à cent pour cent toutes les directives touristiques, sanitaires et aéronautiques, car il ne faut pas oublier que leur matériel de travail "ne cesse pas d'être des avions et doit respecter toutes les lois de la navigation et de la sécurité aérienne".

Des enjeux qui entraînent de nombreuses complications qu'ils ont surmontées et auxquels ils sont confrontés pour reprendre leur activité avec toutes les garanties. "Une autre mesure que nous avons mise en œuvre est que tous les passagers doivent signer un document pour s'assurer qu'ils n'ont eu aucun symptôme de COVID-19 ces derniers jours", a-t-il déclaré. L'entreprise recevra un «kit» sanitaire avec un masque, des gants et du gel hydroalcoolique.

Un nouveau protocole qui accompagnera toutes les activités et événements proposés par toutes les entreprises de tourisme actif et de loisirs, pour couvrir tous les besoins de santé mais toujours, a insisté Viosca, "en respectant et en maintenant la partie ludique et ludique" de faire un voyage en ballon.

Protocole commun

Le propriétaire de «Always in the clouds» a souligné la collaboration des entreprises de ce secteur, qui sont clairement compétitives, mais «il est courant qu'il y ait une relation étroite, que nous nous connaissions bien, que nous soyons amis et que nous partagions même du temps libre et les vacances". Le résultat de cette étroite collaboration est à l'origine de l'élaboration et de la rédaction du protocole qu'ils ont transmis à l'Agence de la sécurité aérienne et aux organisations touristiques.

«Nous comprenons que cela leur a permis de savoir que nous faisons les choses correctement et collaborons autant que possible, car toutes les entreprises ne sont pas de la même taille et n'ont pas les mêmes problèmes. Collaborer beaucoup pour aller de l'avant », a-t-il fait remarquer, un chemin qui commence à se dégager avec la possibilité de recommencer, car le sentiment de chacun est plus ou moins le même,« il faut aller de l'avant et surmonter tous les obstacles qui Parfois, il y en a beaucoup mais il n'y en a pas d'autre parce que c'est ce que nous avons dû vivre. "

Nomination pour 2021

En collaboration avec la zone touristique de Ségovie, «Always in the Clouds» a lancé le festival accessible de montgolfières «Ciudad de Segovia», qui a commencé cette année sa troisième édition mais a pris une pause. "Nous ne savions pas quand se terminerait l'état d'alarme, nous ne savions rien et il était difficile d'avoir les participations, le public intéressé, les sponsors avec cette incertitude. La chose la plus raisonnable était de reporter, de laisser passer 2020 et de revenir en 2021 '', a déclaré Cristian Viosca.

L'organisateur de ce festival a fait remarquer qu'il y avait de nombreux participants qui étaient en attente jusqu'à la fin mais en ce moment ils doivent également faire face à de nombreux doutes sur l'avenir de leur propre entreprise. "Tout va devoir être repris et il faut profiter de chaque opportunité commerciale pour aller de l'avant", a-t-il expliqué, il ne sera pas possible d'avoir un week-end pour vivre sa passion du point de vue de la compétition et du plaisir .

Viosca a également souligné qu'ils avaient 50% de pilotes étrangers pour ce III Festival du ballon accessible à Ségovie. L'illusion est toujours intacte et ils ont hâte de venir l'année prochaine, en gardant leur inscription.

Les musées gérés par la Junta de Castilla y León, le provincial et le Zuloaga, seront gratuits jusqu'au 31 juillet.

Le monde de la culture, avec tant de poids à Ségovie, achève progressivement son propre plan de désescalade. Hier 29 mai, le Musée de Ségovie et le centre de design Palacio Quintanar ont ouvert leurs portes. Ils l'ont fait avec des mesures hygiéno-sanitaires strictes, conformément aux protocoles que le Ministère de la Santé a établis pour ce type d'établissement. Le ministère de la Culture et du Tourisme de la Junta de Castilla y León a également décidé que les musées qu'il gère sont gratuits jusqu'au 31 juillet. Cette mesure de grâce affecte le musée de Ségovie (ouvert d'hier, du mardi au dimanche, uniquement le matin, de 10h00 à 14h00) et le musée Zuloaga, situé dans l'ancienne église de San Juan de los Messieurs, qui rouvrira le mercredi 3 juin prochain (ce musée n'est ouvert que le mercredi), également de dix heures du matin à deux heures de l'après-midi.

La semaine n'a pas été facile pour les responsables du Musée de Ségovie, qui ont dû travailler à l'élaboration d'un plan de réouverture strict pour adopter les exigences de sécurité les plus exigeantes. "L'objectif était de garantir la sécurité des visiteurs et des employés du musée", explique son directeur, Santiago Martínez Caballero. À l'heure actuelle, le musée, installé dans la Casa del Sol, l'ancien abattoir, ne peut accueillir qu'un tiers de sa capacité, ce qui équivaut à environ quarante-cinq personnes réparties dans les huit salles de l'établissement. «Nous avons prévu une signalisation sur les sols et les murs indiquant les itinéraires que les visiteurs doivent suivre pour éviter l'accumulation de personnes dans un certain endroit. Ces indicateurs garantissent également la distance de sécurité entre les personnes », explique Martínez Caballero. Les casiers, casiers, boutons ou boutons pour les vidéos ou les modèles ont également été désactivés, et une seule personne peut monter ou descendre dans l'ascenseur. "Il s'agit de minimiser les risques."

Bien sûr, les visiteurs et les travailleurs doivent porter un masque en tout temps et il y a du gel hydroalcoolique à la réception pour se désinfecter les mains avant d'entrer dans les chambres. Le personnel du musée surveillera également la conformité avec les règlements et clarifiera toutes les questions qui pourraient exister. Les mêmes mesures s'appliqueront aux visites du musée Zuloaga.

Hier, c'était le premier matin, et l'adaptation à la «nouvelle» normalité est devenue rare. L'activité reviendra petit à petit, même si, en fait, Ségovie est restée active depuis le début de la pandémie à travers les réseaux sociaux et Internet, avec un espace virtuel qui a permis aux visiteurs d'accéder à de nombreuses ressources, à partir de visites virtuelles et la contemplation des pièces les plus significatives, jusqu'à la participation à des initiatives communautaires, ou la possibilité de consulter des textes informatifs et audiovisuels qui exposent de manière didactique le travail d'investigation et d'étude que le musée réalise. L'entrée gratuite pour les deux prochains mois vise également à «réengager» le public et à encourager les visites.

Design
Le centre Palacio Quintanar a également repris ses activités hier après deux mois et demi fermés au public. Pour le moment, seules les salles du rez-de-chaussée, où l'exposition «Ce n'est pas une affiche», du designer Isidro Ferrer, peuvent être visitées. «Nous l'avons ouvert le 31 janvier. Comme il n'était ouvert que pendant un mois et demi, jusqu'au 13 mars, dernier jour avant la fermeture, l'artiste a accepté de prolonger la période d'exposition, il restera donc au centre jusqu'au dernier jour de septembre ", explique Gianni Ferraro, réalisateur Palacio Quintanar, centre géré par la Fundación Siglo du ministère de la Culture et du Tourisme de la Junta de Castilla y León.

Cette installation a également adopté les mesures requises par la réalité postcovide. Le visiteur a des masques, des gants et de l'hydrogel à la réception. Le vinyle imprimé sur le sol et les murs indique l'itinéraire à suivre, afin d'éviter que chaque pièce n'accueille plus de personnes que ce qui est autorisé. «Ce rez-de-chaussée ne peut accueillir qu'un maximum de vingt ou vingt-deux personnes. Dans certaines chambres, il est possible d'accéder à cinq à la fois, mais pas plus. Il est très important de garantir la distance de sécurité. Le palais de Quintanar peut être visité tranquillement tant que les règles établies par les autorités sanitaires sont respectées ", se souvient Ferraro.

Il est encore temps pour le centre de reprendre son programme d'activités culturelles et éducatives. «Il n'y a pas d'activités prévues tout au long de l'été, ni de visites guidées. Pour un avenir plus immédiat, nous envisageons différents scénarios, mais il est bientôt prévu de les saisir. Nous ne savons pas ce qui se passera après l'été. Selon la situation, l'évolution des événements, nous agirons d'une manière ou d'une autre », révèle le directeur du centre. Le Palacio Quintanar accueillera probablement une activité "réduite" en septembre correspondant au Hay Festival ou à un spectacle de marionnettes à Titirimundi, mais elle n'est pas encore connue avec certitude. En tout cas, ce n'est pas à moi de le dire. J'espère que cela sera possible, car ce sera un bon signe ", ajoute Ferraro, satisfait du retour:" Nous voulions vraiment revenir. "

source: Castilla Segovia Nord

kVjH museum U1103546299995jC 624x385El Norte

Maderuelo, Pedraza, Ayllón et Sepúlveda sont les villes de Ségovie intégrées à l'association.

Avec l'arrivée à la phase 1 du confinement dans certaines communautés ou le passage à la phase 2 dans d'autres, la porte commence à s'ouvrir pour une plus grande mobilité entre les villes. Face à ce scénario, l'association `` Les plus belles villes d'Espagne '' encourage le tourisme à retourner dans ses localités, mais elle demande que les mesures de sécurité continuent d'être suivies pour éviter une flambée d'infections et mettre en danger les citoyens des enclaves rurales. .

Maderuelo, Ayllón, Sepúlveda et Pedraza sont les quatre municipalités de Ségovie qui font partie des «plus beaux villages d'Espagne» et sont prêtes à recevoir à nouveau les milliers de visiteurs qui viennent dans leurs villes tout au long de l'année, mais insistent de l'association dans laquelle la majorité de la population de nombre de ces petites villes appartient aux tranches d'âge les plus vulnérables, "ce qui nous oblige à prendre des précautions extrêmes à leur égard".

Le réseau de jolies villes a créé un manuel de recommandations pour le visiteur. Dans ce recueil de bonnes pratiques, la manière d'agir dans différentes situations est rappelée: comment se garer, quoi faire ou éviter dans les espaces extérieurs ou intérieurs ou comment interagir avec les habitants. De plus, l'association promeut une campagne qui utilisera les hashtags #Tourism Responsible et #DestinoSeguro, qui comprend une nouvelle vidéo créée pour l'occasion, tournée dans la ville de Liérganes (Cantabria) et où elle sera insistée, à travers le les réseaux sociaux, l'importance de se rendre sur ces lieux de manière responsable.

Le réseau des plus belles villes d'Espagne, qui rassemble déjà en 2020 94 villes de charme, se prépare à recevoir à nouveau le tourisme. "Nous attendons avec impatience un tourisme national et de proximité cet été et nous serons ravis de recevoir ces personnes qui ont hâte de profiter à nouveau de notre environnement privilégié", a déclaré le président de l'association, Francisco Mestre.

La réactivation du commerce des peuples de l'association se fait de manière échelonnée et, à partir du réseau lui-même, le besoin est souligné d'être à ce moment, plus que jamais, avec le commerce local et de proximité des villes et encourage les visiteurs à consommer et à acheter ces produits. "Nous devons réaliser que le produit local, artisanal et de qualité est déjà le futur et il est temps de parier et d'aider nos producteurs et commerçants, car dans nos villes vous trouverez, sans aucun doute, les meilleures matières premières et production plus écologique et artisanal », explique Francisco Mestre.

source: L'Adelantado de Segovia

13 1kama Ayllon Plaza Ayuntamiento KAM2782 2 696x464

Les musées de l'Office ouvriront le 29 mai et seront gratuits jusqu'à l'achèvement des différentes phases du plan de désescalade. Le musée de Ségovie sera ouvert du mardi au dimanche et le Zuloaga tous les mercredis.

Le ministère de la Culture et du Tourisme a accepté d'autoriser l'entrée gratuite aux treize musées qu'il gère pour faciliter l'accès des citoyens à la culture, jusqu'à ce que toutes les phases de la désescalade soient terminées.

Cette annonce concernera les centres muséaux suivants: Musée Ávila, Musée Burgos, Musée de l'évolution humaine, Musée de León, MUSAC, Musée de l'acier et des mines de Castilla y León, Musée de Salamanque, Musée de Ségovie - et ses le musée Zuloaga-, le musée Numantino, le musée Valladolid, le musée Zamora et le musée ethnographique Castilla y León.

La seule exception est le Musée de Palencia, qui est fermé pour travaux de rénovation et sans date d'ouverture immédiate prévue. Au cours de l'année écoulée, l'ensemble des musées gérés par le ministère de la Culture et du Tourisme a dépassé le million de visites.

VISITES VIRTUELLES
L'ouverture des centres muséaux de la Commission aura lieu le 29 mai, lorsque la santé et la sécurité seront garanties aux travailleurs et au grand public. Les musées provinciaux et régionaux subissent les conséquences du confinement et ouvriront leurs portes lorsqu'une ouverture pourra être assurée avec toutes les garanties sanitaires. Au cours des dernières semaines, ces centres ont travaillé sur les plans de réouverture, en s'adaptant aux exigences de sécurité les plus exigeantes.

Dans le cas de Ségovie, à partir du vendredi 29 mai, le musée de Ségovie, situé dans la Casa del Sol, ouvrira du mardi au dimanche, de 10.00h14.00 à 3h10.00. De son côté, le musée Zuloaga continuera à ouvrir tous les mercredis, donc le premier jour d'ouverture aura lieu le 14.00 juin, mais aussi uniquement le matin, de XNUMXhXNUMX à XNUMXhXNUMX.

La fermeture forcée en raison de la crise sanitaire n'a pas interrompu les activités, les musées étant maintenus «ouverts» via les réseaux sociaux et Internet, créant un espace virtuel qui a permis aux citoyens d'accéder à de nombreux ressources, des visites virtuelles et la contemplation des pièces les plus importantes à la participation à des initiatives communautaires, ou la possibilité de consulter des textes informatifs et audiovisuels qui exposent de manière didactique l'excellent travail de recherche et d'étude effectué sur eux.

source: L'Adelantado de Segovia

40 1 musée de segovia