esenfr

Diputación et le conseil municipal de Turégano signent un accord pour la restauration du château

Diputación et le conseil municipal de Turégano signent un accord pour la restauration du château

Le président de la Diputación, Miguel Ángel de Vicente, et le maire de Turégano, Juan Montes, ont signé un accord de collaboration aux termes duquel l’institution provinciale subventionnera le consistoire de Tureganense avec 150.000 euros pour contribuer aux travaux de restauration. ils se déroulent dans le château de la villa, monument national déclaré d'intérêt culturel à 1931, pour en améliorer l'accessibilité.

Le projet est un élément fondamental du plan stratégique pour la valorisation architecturale et la revitalisation culturelle du conseil municipal. Il a pour objectif de fournir à Turégano le plus rapidement possible les espaces minimaux et indispensables pour accueillir les visiteurs de la ville, établir un point de rencontre avec les visiteurs. population et développer des activités culturelles ou académiques capables d'éveiller l'application des habitants à leur patrimoine. Par conséquent, l’intervention se concentre sur la résolution des aspects qui en permettront l’utilisation et l’évaluation correctes, en tant que nouveau centre d’accueil des visiteurs et point de rencontre pour le développement d’initiatives culturelles, ce qui obligera à améliorer l’accessibilité, en éliminant les barrières architecturales. ainsi que l'adaptation des espaces ou l'incorporation de toilettes, aujourd'hui inexistantes. Tout cela permettra en outre de valoriser l'environnement du château et d'améliorer son accès.

Le budget du projet dépasse le million d'euros et 50% sera financé par le ministère du Développement dans le cadre du programme culturel 1,5. En outre, sur les euros 150.000 que la Diputación de Segovia a engagés pour la signature de cet accord, la Junta de Castilla y León contribuera en euros 250.000 et le conseil municipal financera la partie des travaux non subventionnée par les autres administrations publiques.

La Diputación et la municipalité de Tureganense, ont déjà signé en novembre de 2018 un accord de collaboration grâce auquel les origines et les caractéristiques du temple de la forteresse ont continué à faire l’objet d’une enquête. L’accord signé prévoyait l’apport de 8.000 euros de l’institution provinciale au consistoire, qui ont servi à préparer une étude pour répertorier la composition des murs du château afin de dater leurs différences.