esenfr

Pèlerins de nationalités 27 au refuge municipal

Pèlerins de nationalités 27 au refuge municipal

Au début de la basse saison, l'auberge de pèlerinage de Ségovie, située à Zamarramala, ferme ses portes jusqu'au printemps. Tout au long de cette année, d’avril à novembre, les habitants de 414 ont passé la nuit dans cette installation municipale, dont 280 sont des marcheurs et des cyclistes 134. Ces chiffres montrent que ceux qui font le Camino de Santiago de manière traditionnelle, à pied, sont plus nombreux (67,63%) que ceux qui voyagent à vélo (32,27%).

Dans tous les cas, si l'on compare avec les nuitées des années précédentes, il y a une certaine augmentation du nombre de cyclistes, "probablement en raison de l'utilisation de vélos moins lourds et adaptés ou de l'augmentation du nombre de pèlerins plus jeunes", ont indiqué des sources du conseil municipal. à travers une déclaration. En fait, les 45% sont sous les années 45 un pourcentage plus élevé que les années précédentes. 55% des pèlerins ont plus de 45 ans. Un autre fait curieux est qu’il a également augmenté le nombre de personnes actives qui fabriquent le Camino, le 70%, par rapport au 30% des retraités.

Mai se distingue depuis des mois, bien au-dessus des autres. Ce mois-là, le peuple 108 occupa l'auberge, suivie de juin avec 57. Les autres maintiennent une entrée moyenne d'environ 45.

Cette année, l'auberge a reçu des pèlerins de nationalités 27. L’Espagnol est toujours le plus important (276; 66,66%), principalement de Madrid, la Navarre, la Castille et León, la Cantabrie et les Asturies.

Pour le reste des nationalités, 48% provient de pays européens (72), parmi lesquels l’Italie, l’Irlande et la Pologne se distinguent. Viennent ensuite les Asiatiques (Corée du Sud, Chine et Japon); d'Amérique du Nord (13), d'Amérique du Sud (11) et visiteurs 15 d'Europe de l'Est et de pays tiers.

'Fuente del Pájaro' a ouvert ses portes en 2011-2012. Depuis lors, il a accueilli tous les pèlerins 3.004 (y compris 414 de 2019). Au cours de ces années, 2016 a été l’un des plus peuplés de ce centre moderne et fonctionnel de 233 m2 à deux hauteurs, avec cuisine-salle à manger (équipée d’appareils de base), une billetterie, des salles de bains adaptées aux personnes à mobilité réduite. Handicap, salon et deux chambres à coucher, prêts à accueillir les personnes 40 avec leurs références de pèlerin.

L'auberge "Fuente del Pájaro" se situe à la fin d'une des étapes du Camino de Santiago (Cercedilla-Zamarramala) et au début de la suivante (Zamarramala-Santa María la Real de Nieva).