esenfr

Envol (ballon)

Envol (ballon)

La possibilité de faire des activités touristiques revient avec la phase 1. Le propriétaire de la compagnie de vol en ballon «Toujours dans les nuages», Cristian Viosca, a souligné qu'ils avaient remarqué le désir des gens de participer et de partir, demandant toujours tous les mesures sanitaires. Pour le premier week-end de juin, ils ont lancé leurs trois premières options pour survoler Ségovie, Tolède et Aranjuez (Madrid). Les participants à ces vols doivent provenir de la province elle-même.

«On passe de 100 à zéro en un instant, d'un jour à l'autre. L'activité touristique s'est complètement arrêtée et pour nous c'était un bâton très sérieux car nous venions d'une situation touristique croissante, d'une période de planification, de nouveaux projets », résume Cristian Viosca.

Avec l'entrée de toute la province de Ségovie dans la phase 1, le «bout du tunnel» commence à être vu et le désir des gens de recommencer est plus qu'évident, le désir de partir. "Ce changement est assez positif", a déclaré le responsable de "Toujours dans les nuages", précisant que "ce n'est pas facile de revenir".

Sur leur site Web et leurs profils de réseaux sociaux, ils expliquaient à leurs clients potentiels comment était la situation et maintenant qu'il est possible de planifier et d'offrir des événements, ils ont lancé trois vols qui sont, selon Viosca, "en train de compléter les groupes minimaux", car seulement dix personnes au maximum sont autorisées pendant la phase 1.

Les ballons de «Toujours dans les nuages» verront les villes de Ségovie, Tolède et Aranjuez (Madrid) avec une vue plongeante. Les membres de cette aventure aérienne doivent provenir de ces mêmes provinces car les mouvements vice-provinciaux ne sont pas encore possibles. Pour le moment, la réponse est positive.

Pour Cristian Viosca dans son secteur, comme cela s'est produit dans de nombreux autres, il existe "de nombreux règlements génériques mais très peu spécifiques" de la part des administrations, en plus de manquer aux fabricants de ballons de "se mouiller", notant qu'ils ont opté pour prendre en compte et adopter à cent pour cent toutes les directives touristiques, sanitaires et aéronautiques, car il ne faut pas oublier que leur matériel de travail "ne cesse pas d'être des avions et doit respecter toutes les lois de la navigation et de la sécurité aérienne".

Des enjeux qui entraînent de nombreuses complications qu'ils ont surmontées et auxquels ils sont confrontés pour reprendre leur activité avec toutes les garanties. "Une autre mesure que nous avons mise en œuvre est que tous les passagers doivent signer un document pour s'assurer qu'ils n'ont eu aucun symptôme de COVID-19 ces derniers jours", a-t-il déclaré. L'entreprise recevra un «kit» sanitaire avec un masque, des gants et du gel hydroalcoolique.

Un nouveau protocole qui accompagnera toutes les activités et événements proposés par toutes les entreprises de tourisme actif et de loisirs, pour couvrir tous les besoins de santé mais toujours, a insisté Viosca, "en respectant et en maintenant la partie ludique et ludique" de faire un voyage en ballon.

Protocole commun

Le propriétaire de «Always in the clouds» a souligné la collaboration des entreprises de ce secteur, qui sont clairement compétitives, mais «il est courant qu'il y ait une relation étroite, que nous nous connaissions bien, que nous soyons amis et que nous partagions même du temps libre et les vacances". Le résultat de cette étroite collaboration est à l'origine de l'élaboration et de la rédaction du protocole qu'ils ont transmis à l'Agence de la sécurité aérienne et aux organisations touristiques.

«Nous comprenons que cela leur a permis de savoir que nous faisons les choses correctement et collaborons autant que possible, car toutes les entreprises ne sont pas de la même taille et n'ont pas les mêmes problèmes. Collaborer beaucoup pour aller de l'avant », a-t-il fait remarquer, un chemin qui commence à se dégager avec la possibilité de recommencer, car le sentiment de chacun est plus ou moins le même,« il faut aller de l'avant et surmonter tous les obstacles qui Parfois, il y en a beaucoup mais il n'y en a pas d'autre parce que c'est ce que nous avons dû vivre. "

Nomination pour 2021

En collaboration avec la zone touristique de Ségovie, «Always in the Clouds» a lancé le festival accessible de montgolfières «Ciudad de Segovia», qui a commencé cette année sa troisième édition mais a pris une pause. "Nous ne savions pas quand se terminerait l'état d'alarme, nous ne savions rien et il était difficile d'avoir les participations, le public intéressé, les sponsors avec cette incertitude. La chose la plus raisonnable était de reporter, de laisser passer 2020 et de revenir en 2021 '', a déclaré Cristian Viosca.

L'organisateur de ce festival a fait remarquer qu'il y avait de nombreux participants qui étaient en attente jusqu'à la fin mais en ce moment ils doivent également faire face à de nombreux doutes sur l'avenir de leur propre entreprise. "Tout va devoir être repris et il faut profiter de chaque opportunité commerciale pour aller de l'avant", a-t-il expliqué, il ne sera pas possible d'avoir un week-end pour vivre sa passion du point de vue de la compétition et du plaisir .

Viosca a également souligné qu'ils avaient 50% de pilotes étrangers pour ce III Festival du ballon accessible à Ségovie. L'illusion est toujours intacte et ils ont hâte de venir l'année prochaine, en gardant leur inscription.