Le Negredo

Le Negredo

C'est la dernière des villes que nous atteignons par la route depuis Riaza, et elle est située à environ 3 kilomètres de la municipalité de Santibáñez, appartenant déjà à la municipalité d'Ayllón.

Il a une population très réduite (2 habitants enregistrés en 2020) et est entouré de chênes verts avec des spécimens de taille considérable.

Au moins depuis 1587, cela s'appelait ainsi. Il est très possible qu'il dérive de "El Nebredo" faisant référence à une forêt de genévriers ou à une forêt de genévriers, malgré la couleur noire de ses maisons qui produit l'effet de l'ardoise abondante dans la région, il nous invite à penser qu'il s'appelle ça Pour cette raison. Son origine est inconnue. Historiquement, la municipalité a appartenu à la juridiction de la ville d'Ayllón, dans le sexmo de la Sierra.

À El Negredo, il y a deux temples religieux, l'un situé dans la ville, l'ermitage de Nuestra Señora del Rosario, et l'autre à la périphérie, sur une pente en face de la ville, l'église de la Virgen del Vallehermoso. Ainsi, l'église principale est curieusement située à la périphérie de la ville, il est donc facile de supposer que l'emplacement d'origine de celle-ci était autour d'elle, pour finir par occuper la place actuelle plus tard. Le petit ermitage, cependant, occupe le centre de la ville, alternant ainsi ses emplacements typiques qui se produisent dans d'autres localités. Comparé à d'autres villes sur la route des couleurs, El Negredo conserve pire son architecture traditionnelle et de nombreuses maisons semblent enduites de ciment, de chaux et de nouveaux matériaux tels que des feuilles de zinc et des uralites.

Que voir

Notre-Dame du Rosaire

Il a été construit sur un ancien ermitage qui a été reconstruit en 1699. C'est un temple simple et humble, construit en maçonnerie et fermé par un toit en bois. L'église entière est construite sur un seul plan d'étage rectangulaire, avec un toit en croupe en bois et un petit clocher avec deux ouvertures et trois pinacles. Au-dessus de la porte, formée par un arc en plein cintre, il y a un relief d'une croix avec deux vases de lis, qui sont un symbole de pureté. À l'intérieur, il y a un simple choeur en bois et le retable principal, de style baroque, divisé en trois rues.

Dans le retable, la niche avec l'image de San Benito, le Niño de la Bola et la Virgen de la Concepción se démarquent. À gauche du retable principal, il y a une niche baroque décorée d'un tabernacle en bas-relief, et y apparaît le Christ crucifié, et sur les côtés Saint Pierre et Saint Paul, en plus de l'image de la Vierge du Rosaire, qui est également de style baroque. Heures: les jours de liturgie et les jours fériés. Contactez la paroisse de Riaza.

Notre-Dame de Valdehermoso

Situé sur le versant de la colline qui se trouve en face de la ville, c'est un temple d'origine romane très rénové, probablement du XVIe siècle, et selon l'inscription le beffroi date de 1684. Le beffroi est situé au pied du la nef, et se compose de deux grands contreforts, entre lesquels pousse un orme. D'un côté il y a un portique, d'origine Renaissance, qui est formé par deux arcs sur les chapiteaux desquels sont gravés des motifs tels que dragons et séraphins. Depuis le portique, on accède à l'intérieur par une porte de style roman, avec deux archivoltes décorées de motifs végétaux.

À l'intérieur, il y a un choeur avec une balustrade en bois, et il est situé à l'arrière. Vers la tête, deux retables baroques, l'un en face de l'autre, abritent les images de Saint Sébastien et du Christ crucifié. La voûte est nervurée et se compose de huit nervures, qui convergent en une clé de voûte centrale. Le retable principal est baroque, de la deuxième décennie du 1500ème siècle, son auteur étant Gaspar González Altamirano, et pour le financer, la ville a dû vendre le bois de la forêt municipale à un charbonnier pour XNUMX reais. Au centre, et sur la niche, est l'image de la Vierge de Vallehermoso, elle est habillée, et elle tient la pomme du paradis dans sa main droite et l'enfant dans la gauche. Dans le même retable, il y a aussi les images de San Miguel Arcángel, San Juan Bautista et San Pascual Bailón. Heures: les jours de liturgie et les jours fériés. Contactez la paroisse de Riaza.

Point de vue de l'Alto de Los Corrales

Cette humble montagne (1.335 m.) Par rapport aux sommets qui apparaissent à l'horizon, s'élève entre El Negredo et Santibáñez de Ayllón, et peut être considérée comme la plus basse montagne de la Sierra de Ayllón. Au contraire, il offre l'une des meilleures vues que l'on puisse avoir sur sa chaîne de montagnes au nord-est et sur les soi-disant Pueblos del Color, ou villages rouges et noirs, qui semblent dispersés dans les contreforts. Depuis El Negredo, vous montez un ancien chemin qui remonte le ruisseau Valdileja. Le belvédère serait situé sur le versant sud de la colline, avant d'atteindre le sommet, occupé par une tour de guet.

Mont d'utilité publique 244. La Dehesa.

Forêt de chênes verts avec des spécimens centenaires, entre les villes d'El Negredo et Santibáñez de Ayllón. C'est une forêt avec de jeunes spécimens et des buissons épars parmi lesquels sont entremêlés des chênes verts centenaires, comme celui situé sur la route dans la partie supérieure de la colline qui sépare le bassin de la rivière Cobos (et la vallée du ruisseau Horcajuelo) du bassin d'Aguisejo.

Que faire

Randonnées

Réseau de sentiers de la mairie de Riaza. Chemin 5. Chemin des villes rouges et noires

Il s'agit d'une série d'itinéraires circulaires entre les villes de Madriguera, Becerril, El Muyo et El Negredo, (y compris la montée au col de Puerto de los Infantes), et totalisant 31,6 km (environ 8h15 à pied). Il est correctement marqué et marqué. Plus d'informations c'est par ici !

BTT

Route VTT à travers les villages rouges et noirs de Ségovie.

Distance: 39 km; Durée estimée: 3 h 30 min. Ce n'est pas un itinéraire balisé mais c'est une proposition assez populaire. L'itinéraire de cet itinéraire BTT traverse les paysages que la rivière Aguisejo a modelés dans les contreforts de la Sierra de Ayllón. En chemin, nous trouverons des Cárcavas dans des paysages rougeâtres et des vallées arrondies sur l'ardoise noire. Un contraste magique entre les villes rouges et noires. Plus d'informations c'est par ici !

Fêtes et Traditions

Vierge de Vallehermoso
Traditionnellement, il était célébré à la mi-septembre, mais il a été changé en août en raison de sa plus grande affluence. Messe et procession, et pendant la nuit il y a des championnats pour enfants et adultes et danse sur la place. Le samedi après-midi, l'image de Notre-Dame de Vallehermoso est descendue de l'église à l'ermitage dans une procession dansant des jotas. Cette même nuit les jeunes hommes de la ville ligotent les maisons des jeunes femmes, pour que le dimanche matin tout soit prêt pour la cible, une tournée que les jeunes hommes de la ville effectuent à travers toutes les maisons de la ville accompagnées de les musiciens. Le lendemain, la Vierge remonte à l'église, les bâtons sont vendus aux enchères et ils mangent de l'asado. Il est célébré le dernier dimanche d'août.

Vierge du Rosaire
Elle est célébrée le premier dimanche d'octobre, avec une petite procession à l'intérieur de la ville.

 

Services touristiques