Congrès «Ségovie et sa province à la fin du Moyen Âge» au Musée provincial

Congrès «Ségovie et sa province à la fin du Moyen Âge» au Musée provincial

La convention aura lieu entre demain et jeudi 12 de décembre, et vise à faire le point sur la Ségovie des trois siècles de la fin du Moyen Âge. Entre autres, le patrimoine artistique médiéval de la province sera analysé, ainsi que l'influence des trois religions dans notre ville.

Le Musée de Ségovie, un centre géré par la Junta de Castilla y León, ouvre demain le congrès «Ségovie et sa province à la fin du Moyen Âge», une initiative qui vise à valoriser l'histoire et le patrimoine de Ségovie. Il s'agit d'une réunion qui réunira certains des principaux médiévistes nationaux qui passeront en revue et analyseront le panorama historique et artistique de la Ségovie tardive médiévale (XIII-XV siècles) sous de nouvelles perspectives.

Le centre veut valoriser l'héritage ségovien et revendiquer le rôle important joué par la ville de Ségovie à la fin du Moyen Âge en tant qu'espace judiciaire et foyer artistique et religieux.

Articulé en deux jours, ce congrès abordera les trois derniers siècles du Moyen Âge dans notre province. Lors de la première session de la conférence, qui porte le nom de «Ségovie et la Cour de Castille», les liens des différents membres de la cour avec la ville seront abordés, à travers différents thèmes tels que la construction de l'image de Ségovie dans la Chroniques, la ville comme épicentre de la politique castillane, les liens des reines et de la ville, et le rôle important joué par certains Ségoviens en tant que fonctionnaires de la cour.

Une autre question qui sera abordée est l'analyse d'une partie du patrimoine artistique médiéval de Ségovie, comme l'Alcazar, les principales peintures murales gothiques conservées dans la ville et sa province, ainsi que les particularités de la sgraffite ségovienne.

`` Ségovie, creuset religieux '' est le nom du jour jeudi, et les présentations qui auront lieu lors de cette session porteront sur les témoignages matériels et immatériels que les trois religions ont laissés à Ségovie, ainsi que sur leur importance. Les différentes conférences qui auront lieu lors de cette session se concentreront sur l'analyse de la réforme liturgique dans le domaine épiscopal, les relations des puissants avec les monastères et les religieux de la province, l'évolution constructive de divers édifices religieux (la cathédrale et les monastères), et les œuvres d'art qu'ils chérissent. Les intervenants examineront également les processus d'intégration des mudéjars et des juifs à Ségovie, ainsi que les conflits que les deux minorités religieuses ont menés dans cette ville.

L'ouverture officielle de la conférence aura lieu à 10.00 heures, cédant immédiatement la place à la conférence «Ségovie et la cour de Castille», qui aura lieu dans la session de demain, à partir des heures 10.30, et la session de l'après-midi, à partir de 16.00 heures D'autre part, la conférence «Ségovie, creuset religieux», aura également une session du matin - à partir de 10.00 heures -, et une session de l'après-midi - à partir de 16.00 heures -