SegoJazz 2020, 8-13 décembre

SegoJazz 2020, 8-13 décembre

Le Centre de création Cárcel_Segovia accueillera une nouvelle édition de SegoJazz du 8 au 13 décembre. Le dix-neuvième rendez-vous de cette initiative revient pour ravir le public avec le swing de trois grands artistes et groupes, le chanteur Yoio Cuesta, Pedro Ojesto Trío avec Román Filiu et Bestiario, qui se produiront les 11, 12 et 13, dans la Sala Julio Michel.

L'affiche SegoJazz s'inspire d'intéressantes fusions musicales pour montrer la complexité et la richesse de ce style musical né à la fin du XIXe siècle, sans oublier les rythmes jazz plus traditionnels. En effet, le vendredi 11 décembre, l'un des chanteurs de jazz les plus reconnus de notre pays, Yoio Cuesta, présentera «Hablando de ella», un répertoire de jazz de tous les temps, chanté en espagnol. Sa voix devient le fil conducteur d'une proposition aux airs latins et d'un jazz très raffiné. Pour ce travail, il a la collaboration dans les arrangements des pianistes Jacob Sureda et Jorge Vera; et un sextuor composé de grands musiciens de la scène jazz actuelle en Espagne.

Le samedi 12 décembre, SegoJazz continue avec une proposition qui mêle jazz, flamenco et une touche particulière d'influence cubaine. Pedro Ojesto, l'une des icônes de la fusion du jazz avec le flamenco, présente ce projet avec le saxophoniste cubain basé à New York, Román Filiu. Avec le piano d'Ojesto, la contrebasse de Josemi Garzón et la batterie de Fernando Favier partageront la scène.

Le cycle de concerts se termine le dimanche 13 décembre, avec une symbiose entre jazz, musique fusion et poésie, de la main de Bestiario. Le groupe s'est imposé comme une voix à part dans le jazz jeune et actuel. Leur son prend des références des traditions méditerranéennes, américaines et africaines et les mêle à la modernité du funk, du rock et de l'avant-garde, dans une fusion où la poésie est un instrument de plus. Le quintette est composé de Jorge Moreno (trombone et encre), Belén Martín (sax alto), Alberto Molina (claviers), Javier Santana (basse) et Adrián Alameda (batterie).

Tous les concerts commenceront à 19h00. En raison de la limitation de capacité, le Département de la Culture diffusera les concerts en streaming dans la Sala Ex.Presa 2 afin qu'un plus grand nombre de public puisse profiter de cette proposition de jazz.

Les billets, maintenant en vente, sont au prix de 7 euros pour la salle Julio Michel et 3 euros pour la salle Ex.Presa 2. Les deux peuvent être achetés sur www.turismodesegovia.com et au centre d'accueil des visiteurs .

Le programme est complété par des activités participatives. Tous seront ouverts au public avec une invitation à retirer au centre d'accueil des visiteurs.

Le 8 décembre, il y aura une classe de maître enseignée par Miguel López. Le directeur du Big Band andalousie et professeur à l'Escuela Superior de Música del País Vasco travaillera sur le style et la langue des Big Band avec les Segovians Let the Children Play Big Band. Le rendez-vous débutera à 16h00. Après la master class, Let the Children Play Big Band proposera un microconcert à 20h30 avec les thèmes abordés dans l'après-midi.

Le 9 décembre aura lieu la conférence "Jazz here and now" du batteur ségovien Rodrigo Muñoz, qui fera une revue personnelle et particulière du jazz national le plus actuel et analysera les groupes et les artistes d'une manière familière et accessible avec des exemples à écouter et appréciez le jazz. Ce sera à partir de 19h00.

Enfin, le 10 décembre, ce sera au tour de la jam session de Muñoz, Lechón et Xas. Avec le trio, d'autres musiciens et chanteurs pourront participer avec toutes les mesures de sécurité et à distance, mais sans perdre le caractère improvisé de ce type de concerts. Ce sera à partir de 19h00.

Segojazz

Source: Le jour de Ségovie