Cuéllar devient le siège virtuel de la Biennale internationale du film scientifique

Cuéllar devient le siège virtuel de la Biennale internationale du film scientifique

La Direction de la Culture de la Mairie de Cuéllar entend, tout au long de cette année, compléter la programmation destinée au cinéma plus conventionnel ou commercial, en apportant à la commune des propositions d'autres types de filmographie, couvrant d'autres formats et intérêts, tels que des questions scientifiques , interculturel ou cinéma en version originale.

Sous cette prémisse, la ville devient cette année le nouveau siège virtuel de la trentième édition de la Biennale Internationale du Cinéma Scientifique (BICC), qui offre la possibilité aux habitants de la commune et de sa région de profiter des œuvres finalistes de ce concours à travers une salle virtuelle mise en place par la Mairie de Cuéllar. Les visites peuvent être effectuées tout au long du mois de février, sur demande d'un code d'accès, qui peut être demandé via un formulaire hébergé sur le site Internet du Consistoire.

La Biennale internationale du film scientifique a été créée en 1977 comme l'un des premiers festivals consacrés à l'audiovisuel généré par et pour la science en Espagne et en Europe. Avec 29 éditions réalisées, le BICC est devenu la vitrine internationale du cinéma scientifique, avec son siège en Espagne, parmi lesquels se trouvent désormais Cuéllar, Moscou, le Mexique, l'Argentine et l'Équateur.

A cette occasion, à travers la salle virtuelle de la Mairie de Cuéllar, vous pourrez profiter de 35 œuvres audiovisuelles finalistes parmi plus de 180 participants. Ils concourent pour différents prix dans les catégories de la recherche, du développement et de l'innovation scientifique; ressources didactiques pour la formation et l'éducation scientifiques; culture audiovisuelle scientifique pour les enfants et les jeunes; et diffusion scientifique et technologique ...

En parallèle, pendant la biennale, des événements académiques et audiovisuels sont organisés, tels que des expositions, des reconnaissances, des cours, des expositions, des conférences et des tables rondes pour débattre sur différents thèmes scientifiques de la connaissance et de la culture universelles.

L'espace Culture espère que dans un proche avenir, il sera possible d'atteindre tout le public intéressé, également en personne, mais étant donné les limites de capacité existantes pour le moment, la proposition est que ceux qui veulent pouvoir profiter de cette proposition de chez eux , à travers lequel parle le cinéma scientifique le plus récent et le plus innovant, une alternative de loisir et d'apprentissage avec laquelle on essaie de contribuer à faire face de la meilleure façon possible à la situation d'urgence sanitaire.

Expositions
Ceux qui préfèrent profiter de la culture en personne, de ce samedi au 16 février, deux expositions ont été programmées qui peuvent être visitées dans différents espaces municipaux, toujours avec les mesures d'hygiène et sanitaires pertinentes et avec une capacité limitée et des horaires réduits.

En premier lieu, la salle d'exposition de l'Espacio Tenerías accueille `` Francia, un regard illustré '', dans lequel 26 illustrateurs d'importance nationale et internationale rendent hommage à la littérature française, illustrant certains des classiques de la littérature jeunesse gauloise du pays. Des personnages tels que Le Petit Chaperon Rouge, Le Chat Botté, La Belle au Bois Dormant, Cendrillon, Le Petit Prince ou Les Trois Mousquetaires peuvent être vus dans cette exposition représentée par des auteurs comme la française Rébecca Dautremer, considérée comme l'illustratrice la plus influente d'Europe en ces moments . Avec elle, les prix nationaux d'illustration Emilio Urberuaga et Jesús Gabán participent également.

L'exposition peut être visitée du mercredi au dimanche, de 17h30 à 20h00, aux mêmes heures que vous pourrez profiter dans la salle Alfonsa de la Torre de l'exposition 'Paisajes del Duero', une œuvre collective de photographes Félix Navarro et son fils Rafael Navarro, composés d'images négatives numériques et analogiques haute résolution réparties sur des peintures murales. Dans ce document, les Paysages du Duero essaient de parler au spectateur de la véritable identité de son peuple, de son histoire, de ce qui est le nôtre, de ce qui est proche et familier, l'essence de l'esprit hispano-portugais, pour apporter un terrain construit pas à pas. à travers l'histoire et la légende; et ses villages, véritable trésor rural. Les photographies sont accompagnées de textes sélectionnés des journalistes Celedonio Pérez et Juanma de Sáa et de vers des poètes Claudio Rodríguez et Gerardo Diego.

Félix Navarro a collaboré avec différents médias comme une caméra de télévision en Castille et León, ainsi que d'être correspondant graphique à Zamora pour certains journaux. De son côté, Rafael Navarro, qui a étudié réalisateur et producteur de cinéma et de télévision, a une société de production.

Cette exposition fait partie du programme itinérant Alacarta Expositions promu par le ministère régional de la Culture et du Tourisme pour récupérer et diffuser le patrimoine photographique castillan et léonais, promouvoir les arts visuels, soutenir les centres d'exposition et encourager le développement des zones rurales.

Expo Cuéllar

Source: Nord de Castilla Segovia